Simon pas encore dans le rythme

  • A
  • A
Simon pas encore dans le rythme
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - A Dubai, Gilles Simon a été battu par Marcos Baghdatis au 1er tour.

TENNIS - A Dubai, Gilles Simon a été battu par Marcos Baghdatis au 1er tour. On ne revient pas comme cela après trois mois sans compétition. Contraint de renoncer à la tournée australe afin de soigner son genou droit qui ne la guère laissé tranquille depuis le dernier Roland-Garros, Gilles Simon a perdu lundi à Dubai son deuxième match de rentrée, une semaine après avoir chuté au premier tour à Marseille. Avant son retour lors de l'Open 13, le Français avait expliqué que "le temps passé en tournoi est du temps qui n'est pas passé à l'entraînement. Il y a des choses que l'on ne peut pas travailler en tournoi et c'est ce que j'ai pu faire." Pas question ici de donner tort au 18e joueur mondial mais de préciser que la réciproque vaut évidemment. Privé de compétition depuis le Masters 1000 de Paris-Bercy, Simon manque encore de repères sur le court, en match. Aux Emirats, le Niçois a néanmoins réalisé une prestation plus propre qu'une semaine plus tôt dans les Bouches-du-Rhône. Contre Olivier Rochus à Marseille, le protégé de Thierry Tulasne avait perdu le fil après avoir concédé la première manche. Face à Marcos Baghdatis ce lundi, «Gilou» a tenu sur la distance même s'il aurait pu une nouvelle fois craquer en début de seconde manche. Crédité de la tête de série n°8, Simon ne s'était pas fait de cadeaux lors du tirage au sort auquel il avait pris part. Sa main innocente lui offrant un premier tour délicat contre un joueur en regain de forme et décidé à revenir dans le haut de la hiérarchie cette année. Longtemps, le n°3 français a fait jeu égal avec le Chypriote. Maîtres sur leurs engagements, les deux hommes ne se sont départagés qu'au tie-break du premier set, un jeu décisif qui a tourné en faveur de l'ancien finaliste de l'Open d'Australie (6-7 [3]). Mené 0-3 quelques minutes plus tard, Simon réussissait à refaire son retard (3-3) avant de céder une deuxième fois et de façon rédhibitoire sa mise en jeu à 4-5 sur un dernier coup droit expédié loin de sa cible (4-6). Le Tricolore va donc retourner à l'entraînement, et ce pour quinze jours puisque, sauf surprise, il ne fera pas partie de la sélection de Guy Forget pour le premier tour de Coupe Davis face à l'Allemagne (5-7 mars). Sa prochaine occasion d'ouvrir son compteur 2010 lui sera donc normalement donnée à Indian Wells lors du premier Masters 1000 de l'année.