Simon ne tient pas la distance

  • A
  • A
Simon ne tient pas la distance
Partagez sur :

Malgré un bon début de match, Gilles Simon s'est incliné face au Croate Ivan Ljubicic (6-3, 4-6, 3-6), jeudi en huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid. Les quatre meilleurs joueurs mondiaux, Nadal, Federer, Murray et Djokovic, ont en revanche tous franchi l'obstacle.

Malgré un bon début de match, Gilles Simon s'est incliné face au Croate Ivan Ljubicic (6-3, 4-6, 3-6), jeudi en huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid. Les quatre meilleurs joueurs mondiaux, Nadal, Federer, Murray et Djokovic, ont en revanche tous franchi l'obstacle.Ivan Ljubicic est la bête noire de Gilles Simon. Ce jeudi, pourtant, le Français est passé tout près à l'occasion de cette troisième confrontation entre les deux hommes, la dernière remontant au mois de mars lors du troisième tour d'Indian Wells. Au lendemain d'un succès sans souci devant l'Italien Fognini (6-3, 6-2), le Niçois ne perdait pas de temps dans ce début de rencontre en s'emparant du service de son adversaire dès le premier engagement du Croate pour mener 3-0. Un avantage que le protégé de Thierry Tulasne conservera sans aucune difficulté, se procurant au passage des occasions de double break.Gilles Simon concluait ainsi ce premier set, 6-3, sur un jeu blanc et un passing de revers long de ligne imparable pour Ivan Ljubicic. Il faut tout de même noter que les 18 fautes directes commises par ce dernier ont quelque peu facilité la tâche de son adversaire, sans minimiser pour autant la qualité du jeu du Français. Mais la deuxième manche confirmait le scénario de la première sur ce court Arantxa Sanchez Vicario, avec un break réalisé très tôt par Simon qui creusera alors l'écart, 3-1 puis 4-2 avant que n'arrive le premier tournant du match, que furent ces deux balles de double break gâchées. Le fameux septième jeu allait avoir une importance capitale.Des quarts de finale alléchantsA 4-3 en sa faveur, service à suivre, le jeu du Français passa alors dans une autre dimension. Tout ce qu'il venait d'accomplir jusque-là était définitivement effacé. Ivan Ljubicic, qui avait également commis moins de fautes grossières, profita de la soudaine faiblesse de Gilles Simon pour aligner six jeux de rang ! Vainqueur de la deuxième manche, 6-4, le résident de Monaco se retrouvait à son tour en position de force dans la dernière (3-0) et ne connut pas, lui, de terrible défaillance. Après un peu plus de deux heures de jeu, Ljubicic se qualifiait pour les quarts de finale malgré ses 44 fautes directes, contre 33 à Gilles Simon.Une fois encore, aucun joueur tricolore n'a pu se glisser dans le Top 8 d'un Masters 1000. Rafael Nadal et Andy Roddick, eux, y seront sans surprise et sans avoir joué. Le numéro un mondial a profité du forfait de Philip Kohlschreiber, victime d'un problème musculaire, tout comme l'Américain qui a bénéficié de la blessure de Nikolay Davydenko. Roddick défiera Roger Federer qui, un peu plus tôt, avait disposé d'un autre représentant de la bannière étoilée, James Blake (6-2, 6-4). Novak Djokovic, Andy Murray, Juan Martin del Potro et Fernando Verdasco, dernier qualifié après son succès sur Juan Monaco (7-5, 6-2), seront également au rendez-des quarts de finale.