Simon et Monfils au rendez-vous

  • A
  • A
Simon et Monfils au rendez-vous
Partagez sur :

Il y aura bien deux Français en quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Si Richard Gasquet a subi la loi de Mardy Fish (7-5, 7-5), Gaël Monfils et Gilles Simon ont battu Philipp Kohlschreiber (6-2, 6-2) et David Ferrer (6-4, 6-7, 6-4). Mais les deux Tricolores auront fort à faire au tour suivant puisqu'ils affronteront respectivement Novak Djokovic et Andy Murray.

Il y aura bien deux Français en quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Si Richard Gasquet a subi la loi de Mardy Fish (7-5, 7-5), Gaël Monfils et Gilles Simon ont battu Philipp Kohlschreiber (6-2, 6-2) et David Ferrer (6-4, 6-7, 6-4). Mais les deux Tricolores auront fort à faire au tour suivant puisqu'ils affronteront respectivement Novak Djokovic et Andy Murray. On avait quitté Gilles Simon la semaine dernière sur une défaite dès le premier tour à Montréal face à l'Allemand Phillip Petzschner (7-5, 6-2). Mais le Niçois n'a pas mis longtemps à digérer cette déconvenue puisqu'il réalise un très bon parcours au Masters 1000 Cincinnati cette semaine. Le 12e joueur mondial a en effet obtenu dans la nuit de jeudi à vendredi son ticket pour les quarts de finale du tournoi de l'Ohio en prenant le dessus sur David Ferrer. Confronté pour la troisième fois de sa carrière seulement à l'Espagnol, qui l'avait balayé à Bastad en 2007 (6-1, 6-0) lors de leur dernier duel, le Tricolore, tête de série numéro 10, a cette fois tenu la dragée haute à l'Ibère, numéro six mondial, en sortant vainqueur de leur combat de trois heures, non sans quelques frayeurs puisqu'il a laissé filer cinq balles de match dans le deuxième set avant de le perdre au tie-break. Mais le récent vainqueur du tournoi de Hambourg n'a pas perdu son calme dans la dernière manche (6-4, 6-7, 6-4). Simon, qui n'a disputé que des matches en trois sets depuis le début de la semaine, aura-t-il suffisamment récupéré pour les quarts de finale ? Difficile à dire surtout qu'il sera sur le court en début de programme ce vendredi pour défier Andy Murray, lequel n'a pas trop souffert face à Alex Bogomolov Jr (6-2, 7-5). Simon ne sera pas le seul Français en quarts de finale, car Gaël Monfils a lui aussi validé son ticket pour le grand huit de ce Masters 1000. Le numéro huit mondial n'a pas eu besoin de forcer son talent pour venir à bout de l'Allemand Philipp Kohlschreiber en deux petits sets (6-2, 6-2), en remportant notamment 84% de ses points sur son premier service. Une bonne nouvelle pour le Parisien qui a pu économiser ses forces avant de retrouver sur sa route un certain Novak Djokovic, vainqueur de Stepanek (6-3, 6-3), qui l'avait balayé la semaine dernière en quarts à Montréal (6-2, 6-1). Mécontent de son service face au Tchèque, le numéro un mondial espère bien rectifier le tir d'ici là. Monfils n'en attend pas tant.