Simon et Gasquet prennent la porte

  • A
  • A
Simon et Gasquet prennent la porte
Partagez sur :

Il n'y a plus de Français en lice au Masters 1000 de Rome. Après la défaite de Gilles Simon jeudi face à l'Allemand Mischa Zverev (6-4, 6-1), c'est Richard Gasquet qui a chuté face à l'Espagnol Fernando Verdasco (7-5, 6-4). Au tour suivant, les tombeurs des Tricolores seront respectivement opposés à Roger Federer et Rafael Nadal.

Il n'y a plus de Français en lice au Masters 1000 de Rome. Après la défaite de Gilles Simon jeudi face à l'Allemand Mischa Zverev (6-4, 6-1), c'est Richard Gasquet qui a chuté face à l'Espagnol Fernando Verdasco (7-5, 6-4). Au tour suivant, les tombeurs des Tricolores seront respectivement opposés à Roger Federer et Rafael Nadal.Gilles Simon connait un début de saison très difficile sur terre battue. Sorti dès le deuxième tour à Monte-Carlo par Beck, le Niçois n'a pas fait mieux cette semaine à Rome. Le numéro sep mondial est ainsi tombé en Italie face à un autre Allemand, Mischa Zverev. Ce dernier, sorti des qualifications, a signé à Rome sa première grosse perf de l'année en dominant sans trop de mal le Français, (6-4, 6-1), 24 heures après avoir déjà fait des misères au clan tricolore en dominant Paul-Henri Mathieu (3-6, 7-6 (5), 6-0).Mischa Zverev tentera de poursuivre sa belle aventure au prochain tour face à Roger Federer apparu bien en jambes lors de sa revanche face à Radek Stepanek (6-4, 6-1) qui l'avait battu l'année dernière dans la capitale italienne.Verdasco pour Nadal Après la désillusion Simon, tous les espoirs des Bleus reposaient sur les épaules de Richard Gasquet qui n'avait pas la mission facile opposé à Fernando Verdasco. Vainqueur lors de leur dernière confrontation le mois dernier sur dur à Indian Wells (6-3, 6-2), le gaucher espagnol a eu cette fois-ci un peu plus de difficulté notamment pour boucler la première manche.Mais après avoir bouclé le premier set (7-5), le demi-finaliste de l'Open d'Australie confirmait sa prise de pouvoir sur la rencontre en breakant dès l'entame du second set (1-0). Gasquet reviendra une fois encore (1-1) mais son irrégularité le mènera à sa perte, à l'issue d'un match remporté (7-5, 6-4) en 1h et 48 minutes. Verdasco ne chômera pas ce 1er mai puisqu'il défiera Rafael Nadal, sans pitié pour Robin Soderling (6-1, 6-0), à l'image de Djokovic face à Robredo (6-1, 6-1).