Simon à la peine

  • A
  • A
Simon à la peine
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Gilles Simon s'est incliné dès le premier tour d'Indian Wells.

TENNIS - Gilles Simon s'est incliné dès le premier tour d'Indian Wells. Gilles Simon traîne sa peine sur le court. Samedi, c'était sur le n°3 du complexe d'Indian Wells, lieu du premier Masters 1000 de la saison. Le Français, exempté de premier tour eu égard à son statut de tête de série n°16 en Californie, avait à la lecture du classement de son adversaire, Brian Dabul émargeant à la 175e place mondiale, une entrée en matière idéale pour retrouver de la confiance, lui sorti prématurément de ses deux premiers tournois de l'année, à Marseille et Dubaï. Cela s'est révélé être à l'inverse un couac retentissant qui risque de ne pas aider l'ancien Top 10 à rebondir. Face à un joueur sans grand coup mais bon en défense, Simon n'a jamais trouvé la clé. Et, pourtant connu pour ses qualités de relanceur, il n'a pas réussi à prendre une seule fois l'engagement du natif de Buenos Aires malgré cinq occasions. Dabul l'a fait en revanche une fois par set, suffisant pour battre ce « Gilou » là (7-5, 6-4), en à peine plus d'une heure et demie. En trois matches, le Tricolore n'a toujours pas empoché la moindre manche... Sa coupure de la fin d'année passée, obligatoire pour que sa lésion au genou droit se résorbe enfin, a laissé des traces. Le n°3 français manque aujourd'hui cruellement de marches et ce n'est pas cette nouvelle élimination dès le premier tour qui va l'aider. Toujours en quête d'une victoire en 2010, le protégé de Thierry Tulasne va continuer à mettre les bouchées doubles à l'entraînement. En espérant pouvoir enfin regoûter aux joies du succès, lesquelles fuient le Français depuis l'automne dernier, à Miami dans une dizaine de jours.