Show Falcao !

  • A
  • A
Show Falcao !
Partagez sur :

Le FC Porto est en ballotage plus que favorable à l'heure de disputer sa demi-finale retour de Ligue Europa, jeudi sur le terrain de Villarreal. Large vainqueur de la première manche (5-1), le club portugais peut en plus compter sur un buteur en pleine confiance en la personne de Radamel Falcao, auteur d'un quadruplé à l'aller et d'une saison pleine.

Le FC Porto est en ballotage plus que favorable à l'heure de disputer sa demi-finale retour de Ligue Europa, jeudi sur le terrain de Villarreal. Large vainqueur de la première manche (5-1), le club portugais peut en plus compter sur un buteur en pleine confiance en la personne de Radamel Falcao, auteur d'un quadruplé à l'aller et d'une saison pleine. "Je n'oublierai jamais cette soirée, c'est un rêve devenu réalité". Une trace indélébile, voilà ce qu'il restera de la demi-finale aller de la Ligue Europa dans l'esprit de Radamel Falcao Garcia Zarate, attaquant colombien qui a pratiquement torpillé le Sous-marin jaune à lui tout seul en inscrivant la bagatelle de quatre buts lors de la démonstration offerte par le FC Porto (5-1) la semaine dernière dans un Stade do Dragao en ébullition. Un récital qui permet aux troupes lusitaniennes d'avoir un pied et quelques orteils en finale de la compétition avant le match retour organisé ce jeudi au Madrigal. Et de mettre un peu plus le buteur colombien sous le feu des projecteurs. "C'était le premier « poker » (quadruplé, ndlr) de ma carrière. Mais je suis surtout satisfait d'avoir aidé mon équipe à atteindre ses objectifs. C'était un effort collectif et chaque joueur a tout donné pour le bien de l'équipe", se souvient l'avant-centre sur le site Internet de l'UEFA. Un souvenir impérissable pour le Sud-Américain, désormais co-meilleur buteur de l'histoire de la Ligue Europa avec 15 réalisations, soit autant que l'illustre Jürgen Klinsmann, auteur de pareille performance avec le Bayern Munich lors de la saison 1995-96. "Je n'en ai pas fini" "Je suis conscient d'avoir fait aussi bien que Klinsmann et j'en suis très fier. Mais je n'en ai pas fini", prévient celui qui, à 25 ans, donne la pleine mesure de son talent. Trouvaille d'une cellule de recrutement qui n'en finit plus de briller, Falcao a débarqué à Porto à l'été 2009 en provenance de River Plate. Recruté pour la modique somme de 5,5 millions d'euros, "le Tigre" a rapidement sorti les griffes et justifié la somme investie pour lui faire parapher un contrat de cinq ans, bouclant sa première saison en ayant fait trembler les filets à 34 reprises en 42 apparitions. Dans cet exercice 2010-11, Falcao a déjà fait mieux en inscrivant 35 buts, preuve que sa réussite n'est pas limitée aux joutes européennes. Le Colombien peut ainsi se targuer de 14 réalisations en 21 apparitions dans un championnat portugais déjà remporté où il est le 3e meilleur buteur, derrière son partenaire brésilien Hulk, auteur de 22 buts et avec qui il forme une doublette parmi les plus redoutables du Vieux Continent. Fort de quatre buts d'avance et d'un duo étincelant, Porto peut donc se rendre dans la banlieue de Valence l'esprit tranquille. "La demi-finale n'est pas terminée, tempère pourtant le héros du match aller. C'est une large victoire, mais on doit rester concentrés et calmes, car il reste un match et ce sera sûrement difficile. Villarreal est très bon à domicile, ils l'ont montré contre Twente. On ne doit pas se relâcher." La modestie du champion ? Tout laisse à le penser quand on sait que Porto a enregistré 7 victoires en autant de matches joués à l'extérieur cette saison en Ligue Europa et que le lauréat de l'édition 2003 est invaincu sur ses cinq derniers déplacements en Espagne.