Sharapova s'en va

  • A
  • A
Sharapova s'en va
Partagez sur :

Après Kvitova, Li, Radwanska et Bartoli, une autre prétendante au titre a quitté prématurément l'US Open. Et pas des moindres puisqu'il s'agit de Maria Sharapova, lauréate à New York en 2006, éliminée par Flavia Pennetta ce vendredi au troisième tour (6-3, 3-6, 6-4). Le troisième quart de tableau chez les dames est désormais totalement désert...

Après Kvitova, Li, Radwanska et Bartoli, une autre prétendante au titre a quitté prématurément l'US Open. Et pas des moindres puisqu'il s'agit de Maria Sharapova, lauréate à New York en 2006, éliminée par Flavia Pennetta ce vendredi au troisième tour (6-3, 3-6, 6-4). Le troisième quart de tableau chez les dames est désormais totalement désert... Les têtes continuent de tomber à New York. Maria Sharapova, troisième joueuse la mieux classée du tableau dames, en a fait la triste expérience vendredi sur le court Arthur-Ashe. Petra Kvitova, Na Li, Agnieszka Radwanska et Marion Bartoli lui avaient montré le chemin à ne pas suivre en début de tournoi mais la Russe n'a pas trouvé d'issue favorable lors de son match du troisième tour face à Flavia Pennetta. Parmi les grandes favorites de l'US Open, notamment après son titre acquis à Cincinnati en août, la n°4 mondiale n'aura même pas franchi le cap de la première semaine. Pour ce faire elle aurait dû rendre une copie bien plus propre face à une joueuse qui squatte le Top 20 de la WTA depuis de longues années même si une blessure l'an dernier lui vaut aujourd'hui de pointer au 26e rang. Car si elle frappe toujours très fort dans la balle, Sharapova a connu quelques problèmes de réglage sur le Central de Flushing Meadows. Avec pas moins de 60 fautes directes en trois sets, ainsi que 12 doubles fautes, la lauréate de l'édition 2006 a été bien trop généreuse avec une adversaire dont le principal point fort est de ne pas avoir de point faible. Après la perte de la première manche (3-6), l'ancienne reine du circuit avait réussi à remettre les pendules à l'heure sur le même score (6-3) mais son jeu s'est de nouveau déréglé dès l'entame du set décisif. Dos au mur à 1-4, elle est parvenue à recoller grâce à sa légendaire combattivité. Mais quand elle a servi à 4-5 pour rester dans le match, la Russe a dégoupillé, commettant ses 11e et 12e double fautes pour commencer le jeu à 0/30. Un revers long de ligne de Pennetta et une énième faute de la Russe plus loin scellaient cette nouvelle grosse surprise (6-4). Désertée, la troisième partie du tableau regroupe désormais l'Italienne, ainsi que Shuai Peng, Monica Niculescu et Angelique Kerber. L'une de ces quatre demoiselles sera en demi-finale de la dernière levée du Grand Chelem de la saison.