Sharapova de retour

  • A
  • A
Sharapova de retour
Partagez sur :

Un an et demi qu'elle attendait ça. Confrontée à des blessures à répétition depuis plus de deux ans, Maria Sharapova est de retour en finale d'un grand tournoi. Victorieuse de l'Allemande Andrea Petkovic (3-6, 6-0, 6-2), la Russe, qui retrouvera le Top 10 lundi prochain, tentera de décrocher un 23e titre sur le circuit face à la Biélorusse Victoria Azarenka.

Un an et demi qu'elle attendait ça. Confrontée à des blessures à répétition depuis plus de deux ans, Maria Sharapova est de retour en finale d'un grand tournoi. Victorieuse de l'Allemande Andrea Petkovic (3-6, 6-0, 6-2), la Russe, qui retrouvera le Top 10 lundi prochain, tentera de décrocher un 23e titre sur le circuit face à la Biélorusse Victoria Azarenka. Le destin fait parfois bien les choses. Sortie anonymement par Andrea Petkovic au quatrième tour de l'Open d'Australie en début d'année, la faute ce jour-là à la formidable empoignade entre Francesca Schiavone et Svetlana Kuznetsova longue de quatre heures et 44 minutes, Maria Sharapova a pris sa revanche sur l'Allemande jeudi pour se hisser en finale à Miami. Une victoire qui valide le retour au premier plan de la Russe, elle qui retrouvera le Top 10 lundi prochain forte de son parcours en Floride. Victime de blessures à répétition depuis plus de deux ans, notamment à une épaule, l'ancienne n°1 mondiale, remontée péniblement au 18e rang mondial en fin d'année 2010 après être tombée au-delà de la 100e place en cours d'année 2009, n'avait plus goûté à ce niveau depuis son titre à Tokyo en octobre 2009. Depuis, la Floridienne d'adoption, elle qui vit à Bradenton, au pied du Golfe du Mexique, a disputé cinq finales et remporté deux titres, à Memphis et Strasbourg en 2010, mais sans jamais retrouver le parfum des grandes finales. C'est chose faite et Sharapova s'en réjouit. "Je suis vraiment très heureuse d'être de retour en finale, a avoué la Russe, qui n'avait plus joué à Miami depuis 2007. Je suis presque chanceuse d'être là. J'ai eu un match difficile l'autre soir et là encore je m'en sors en trois sets. Andrea joue peut-être le meilleur tennis de sa carrière et a battu de grandes joueuses ici donc je suis très heureuse d'avoir été en mesure de reverser la situation après la perte du premier set." Tombeuse dans la douleur de la Roumaine Alexandra Dulgheru en quart de finale, un succès décroché en trois manches et grâce à deux tie-breaks victorieux (3-6, 7-6, 7-6) qui lui a offert l'assurance de regagner le Top 10 mondial en début de semaine prochaine, la Russe a en effet eu besoin d'une manche pour se régler. Peut-être gênée par le vent, elle a soudainement changé de rythme après la perte du premier set (3-6), tapant douze coups gagnants contre six fautes directes au cours d'une seconde manche accrochée mais conclue sur le score terrible et sans appel pour son adversaire de 6-0. Refroidie, Petkovic abandonnait les cinq jeux suivants à la Russe, laquelle validait son ticket pour la finale après plus de deux heures de jeu (6-2). Une finale où elle retrouvera samedi Victoria Azarenka. Déjà victorieuse de Kim Clijsters en quart de finale, la Biélorusse a impressionné jeudi en n'abandonnant que trois jeux à la Russe Vera Zvonareva, balayée 6-0, 6-3 en une heure et 16 minutes. Une adversaire redoutable dont se méfiera la double-finaliste malheureuse à Miami (2005 et 2006) bien décidée à rejoindre au palmarès Azarenka, lauréate de ce tournoi en 2009.