Shanghai, théâtre de duels épiques ?

  • A
  • A
Shanghai, théâtre de duels épiques ?
Partagez sur :

Après Doha la semaine dernière, c'est au tour de Shanghai d'accueillir dimanche une étape de la prestigieuse Diamond League. Si le contingent français était attendu en nombre lors du rendez-vous qatarie, il sera cette fois loin des projecteurs, car seulement deux Tricolores seront au départ en Chine. L'attention devrait alors se focaliser sur l'épreuve reine masculine et féminine, qui promet de très beaux duels.

Après Doha la semaine dernière, c'est au tour de Shanghai d'accueillir dimanche une étape de la prestigieuse Diamond League. Si le contingent français était attendu en nombre lors du rendez-vous qatarie, il sera cette fois loin des projecteurs, car seulement deux Tricolores seront au départ en Chine. L'attention devrait alors se focaliser sur l'épreuve reine masculine et féminine, qui promet de très beaux duels. Les fans n'attendent qu'une chose: revoir Usain Bolt filer telle une comète sur la piste. Mais il faudra s'armer de patience, car le retour du prodige jamaïcain est prévu pour le prochain meeting de la Diamond League, à Rome le 26 mai prochain. Cette étape chinoise va surtout permettre d'évaluer la force et la forme de l'un des principaux rivaux du recordman du 100 et 200 mètres: Asafa Powell. Le natif de St Catherine, qui a fini 8e du meeting de Kingston le week-end dernier (sur 200m), ne veut pas rester dans l'ombre de son prestigieux compatriote. Avant d'aller croiser le fer avec "La Foudre" et Christophe Lemaitre dans la Ville Éternelle, Powell devra faire parler toute l'étendue de sa puissance athlétique. Mais la partie s'annonce compliquée pour le Jamaïcain: Michael Rodgers et Mario Forsythe seront eux aussi dans les starting-blocks, bien décidés à commencer leur saison sur un coup d'éclat. Chez les dames, l'épreuve reine de vitesse va aussi électriser la foule, même si elle risque fort de ressembler à un mano-à-mano entre Carmelita Jeter et Veronica Campbell-Brown. La Jamaïcaine partira avec un léger avantage psychologique sur sa rivale, du fait de sa victoire aux Mondiaux de Paris-Bercy en mars dernier (certes en Indoor), alors que l'Américaine a dû se contenter du bronze. Mais les conditions seront différentes dimanche sous le ciel chinois. Myriam Soumaré, médaillée de bronze aux championnats d'Europe de Barcelone, ne sera pas du déplacement, tout comme bon nombre d'athlètes de la délégation tricolore, qui sera réduite à deux éléments à Shanghai. Gomis en embuscade, Oliver contre l'étoile chinoise Kafétien Gomis portera avec Jessica Cérival le drapeau français en Chine. L'athlète de L'ASPTT Lille-Métropole aura fort à faire lors du concours du saut en longueur, car il retrouvera sur sa route Dwight Phillips, champion olympique à Athènes en 2004 et vainqueur de la Diamond League l'année dernière. Mitchell Watt, médaille de bronze aux championnats du monde de Doha, et qui vient de battre son record personnel, établissant une marque à 8,44 m, sera aussi à surveiller. De son côté, la Quimpéroise risque de ne pas peser bien lourd dans l'épreuve de lancer de poids, car la Bulgare Natalya Mikhnevich, médaillée d'argent à Pekin, est à l'affiche, elle qui a déjà fait un jet à 20,70m, contre 17,87 m pour la tricolore. Enfin, le public chinois n'aura d'yeux que pour son idole: Liu Xiang. Le médaillé d'or en 2004 veut revenir au premier plan, après son inflammation au tendon d'Achille et un come-back plutôt difficile, lui qui fut le premier athlète asiatique à remporter un titre olympique en athlétisme. Le héros local aura en face de lui David Oliver, tenant du titre de la Diamond League en 110 m haies. Un duel qui s'annonce donc passionnant, avant de voir ce que donnera le quadrangulaire avec Terrence Trammell, médaillé d'argent à Athènes, et Dayron Robles, recordman de la discipline en 12"87. Un record qui risque d'être chatouillé cette année.