Séville-PSG sous surveillance

  • A
  • A
Séville-PSG sous surveillance
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Les fans du PSG devraient être quelques centaines, jeudi, à Séville.

LIGUE EUROPA - Les fans du PSG devraient être quelques centaines, jeudi, à Séville. Dans sa volonté de contrôler ses supporters les plus virulents, le PSG a décidé d'adopter depuis le début de la saison une politique assez radicale : plus de possibilité d'abonnement en virages et attribution aléatoire des places. Cette politique, très offensive, a fait ses preuves : le Parc, ou plutôt un demi-Parc, baigne désormais dans une atmosphère familiale inoffensive. Mais la direction du PSG tient à ce que ces efforts ne soient pas ruinés par des incidents lors des matches disputés à l'extérieur. C'est pour cette raison que les déplacements en Ligue Europa vont être étroitement surveillés. Après l'estival Maccabi Tel-Aviv-PSG, le club de la capitale dispute jeudi à 21h05 son premier match dans la phase de poules, à Séville. Le club a décidé d'encadrer au plus près ce déplacement. Pour assister au match, les supporters du PSG avaient donc jusqu'à ce mercredi 18h00 pour s'inscrire au déplacement officiel et exclusif organisé par le club. Une quarantaine de personnes ont souscrit à cette offre avion + billet. Mais environ 350 autres - un peu moins selon la police -, issus pour la plupart du kop de Boulogne, pourraient faire le voyage par leurs propres moyens. Le supporters de Séville ont le sang chaud "Si les autorités espagnoles identifient des supporteurs à risque, ils seront «pris en compte» et ne pourront pas accéder au stade", a d'ores et déjà prévenu Antoine Boutonnet, à la tête de la division nationale de lutte contre le hooliganisme. "Je déconseille aux interdits de stade de venir à Séville et je leur conseille même de pointer dans les commissariats pour montrer qu'il n'y sont pas." Outre les problèmes internes au PSG et la tension toujours vive entre les supporters d'Auteuil et ceux de Boulogne, les autorités craignent la possibilité d'incidents avec les fans du club sévillan, parmi les plus bouillants d'Espagne. "Séville a l'un des deux plus gros groupes de supporteurs en Espagne. Ils sont assez présents dans la rue et c'est assez rare dans ce pays. Donc tout peut se passer", souligne-t-on ainsi du côté d'Auteuil. Le match intervient deux jours seulement après l'annonce par l'UEFA de l'ouverture d'une enquête pour vandalisme contre les fans sévillans après leur déplacement en août à Braga, juste avant l'élimination du club de la Ligue des Champions. Et depuis les incidents qui avaient émaillé le match entre l'Atletico Madrid et l'OM en 2008, les matches franco-espagnols sont particulièrement suivis par l'UEFA, méfiante.