Seuls au monde...

  • A
  • A
Seuls au monde...
Partagez sur :

Montpellier et Chambéry se sont mercredi un peu plus isolés en tête du championnat à la faveur de la 18e journée de D1. Vainqueurs respectivement à Paris (22-30) et face à Ivry (30-26), Montpelliérains et Savoyards s'envolent d'autant plus au classement que leurs poursuivants ont chuté, à l'image de Dunkerque, encore dominé par Tremblay (25-26), et de St Raphaël, qui tombe aussi à domicile face à Istres (26-29).

Montpellier et Chambéry se sont mercredi un peu plus isolés en tête du championnat à la faveur de la 18e journée de D1. Vainqueurs respectivement à Paris (22-30) et face à Ivry (30-26), Montpelliérains et Savoyards s'envolent d'autant plus au classement que leurs poursuivants ont chuté, à l'image de Dunkerque, encore dominé par Tremblay (25-26), et de St Raphaël, qui tombe aussi à domicile face à Istres (26-29). L'isolement des deux leaders, Montpellier et Chambéry, au sommet du championnat s'est accentué ce mercredi, à l'occasion de la 18e journée de D1. Si les Montpelliérains, forts d'un grand Mickaël Robin (15 arrêts) et d'un William Accambray au diapason (8 buts), et leurs dauphins savoyards, grâce à Cédric Paty (8 buts), ont su respectivement l'emporter à Paris (22-30) et face à Ivry (30-26), les poursuivant de ce duo infernal ont chuté. A l'image de Dunkerque qui, déjà battu au match aller, s'incline devant son public face à Tremblay (25-26) au terme d'un match très serré qu'un but décisif d'Arnaud Bingo ou une parade de Dragan Pocuca auront fini par faire basculer. Un échec dont ne profite pas St-Raphaël, dépossédé de sa 4e place au profit des Istréens, vainqueurs (26-29) à l'extérieur dans le sillage d'Ibrahima Diaw (10 buts).