Seulement le bronze pour Tamgho

  • A
  • A
Seulement le bronze pour Tamgho
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLETISME - Teddy Tamgho n'a fini que troisième du triple saut aux championnats d'Europe.

ATHLETISME - Teddy Tamgho n'a fini que troisième du triple saut aux championnats d'Europe. Si Christophe Lemaitre a tenu son rang mercredi en remportant la finale du 100 m des championnats d'Europe à Barcelone, Teddy Tamgho n'est pas parvenu à assumer son statut de favori jeudi lors de la finale du triple saut. Champion du monde en salle en mars dernier à Doha et auteur de la meilleure performance de l'année à New York en juin (17.98), soit la troisième meilleure performance de tous les temps, le Parisien a dû se contenter de la médaille de bronze, avec un saut à 17.45 m. Autre grand favori de l'épreuve, le Britannique Phillips Idowu, deuxième aux JO de Pékin et champion du monde en titre l'an dernier, a décroché l'or avec un saut à 17,81, devant le Roumain Marian Oprea (17,51). Leader mardi à l'issue de la phase de qualifications, grâce à un bond à 17,37 m, Tamgho semblait être prêt pour le jour J. Mais une petite frayeur à l'échauffement, une glissade sur la planche mouillée par la pluie, et un premier saut moyen (17.12 m) sont semble-t-il venus entamer sa confiance. A l'inverse, Idowu, seulement quatrième à l'issue des qualifications, prenait d'entrée la tête du concours grâce à trois sauts très réguliers (17.46 m, 17,47 m et 17,40 m). N'hésitant pas à faire le show et à solliciter le public avant même de sauter, le Français parvenait à aller jusqu'à 17,42 m au deuxième saut et même 17,45 au cinquième après deux essais mordus. Mais il n'ira pas plus loin que 17.34 à son dernier essai. Tamgho : "ce n'est pas la fin du monde" Le Britannique allait s'assurer une victoire aisée en claquant 17.81 m à son quatrième essai, la meilleure performance de sa carrière. La deuxième place du concours revient au Roumain Marian Oprea, médaillé d'argent aux JO d'Athènes en 2004, avec un saut à 17.51 m. L'autre Français engagé dans cette finale, Benjamin Compaoré, troisième à l'issue des qualifications avec un saut à 17.19 m, n'a pas pu rivaliser. Handicapé par une blessure au talon, il s'est contenté de la cinquième place (16.99 m). "J'ai beaucoup souffert mais je le savais à l'avance que j'allais avoir mal. Je ne le prends pas comme excuse car quoi qu'il arrive j'aurais sauté. Je reste persuadé que j'aurais pu gagner ce soir, même si le niveau était élevé", confiait-il à l'issue de l'épreuve au micro de France Télévisions. Conscient d'être lui aussi passé à côté de la compétition, Teddy Tamgho préférait relativiser: "Aujourd'hui Idowu a fait 17,81 m, il était tout seul dans ce concours. Physiquement ça allait, mais nerveusement, je n'étais pas comme les autres jours. Je suis passé à côté de mes championnats d'Europe. Nerveusement, je n'avais pas cette connexion avec mon physique. J'étais venu pour faire une grande performance, ce n'est pas le cas mais ce n'est pas la fin du monde, j'espère être épargné par les blessures pour pouvoir continuer à travailler et tout casser." A 21 ans, le Parisien a encore tout l'avenir devant lui.