Seul Bourges y sera...

  • A
  • A
Seul Bourges y sera...
Partagez sur :

Il n'y aura qu'un club français en huitièmes de finale de l'Euroligue féminine: Bourges, qualifié grâce à sa victoire contre Schio (70-50), ce mercredi soir lors de la 10e journée de la phase régulière. Malgré son succès contre Riga (84-63), Mondeville termine à la cinquième place du Groupe A. Tarbes s'est incliné à Kaunas (71-72).

Il n'y aura qu'un club français en huitièmes de finale de l'Euroligue féminine: Bourges, qualifié grâce à sa victoire contre Schio (70-50), ce mercredi soir lors de la 10e journée de la phase régulière. Malgré son succès contre Riga (84-63), Mondeville termine à la cinquième place du Groupe A. Tarbes s'est incliné à Kaunas (71-72). Comme souvent ces dernières années, Bourges sera le seul représentant du basket français en huitièmes de finale de l'Euroligue féminine. Ni Mondeville ni Tarbes ne sont parvenus à se qualifier pour le Last 16, ce mercredi soir, lors de la dixième et dernière journée de la phase régulière de la compétition. C'était plus ou moins attendu puisqu'il leur fallait une victoire en espérant que tous leurs concurrents directs trébuchent. Improbable, donc. Les Tarbaises, championnes de France en titre, n'ont pas eu l'occasion d'y croire puisqu'elles se sont inclinées sur le parquet de Riga (71-72) malgré les 20 points et 6 rebonds d'Erin Thorn. Une défaite qui les cloue à la dernière place du Groupe C. Quant aux Mondevillaises, elles ont battu Riga pour l'honneur (84-63), la victoire juste avant leur match de Pecs contre Taranto (72-58) ayant anéanti tous leurs espoirs. Un succès suffisait en revanche aux Berruyères, hôtes de Schio, pour sécuriser la deuxième place du Groupe D. Mission accomplie puisque les filles de Pierre Vincent l'ont facilement emporté de vingt longueurs (70-50), au terme d'une rencontre qu'elles ont pris par le bon bout en menant rapidement 9-0 puis 30-8 dans le deuxième quart-temps. Auteure de 18 points, Catherine Joens et les siennes ont répondu aux attentes placées en elles et terminent cette phase avec sept succès au compteur, juste derrière les Espagnoles de Valence. Elles ont désormais rendez-vous début février contre Kosice pour la suite de la compétition avec un avantage non négligeable: celui de recevoir à l'aller et lors d'un éventuel match d'appui.