Sessegnon va au clash

  • A
  • A
Sessegnon va au clash
Partagez sur :

En conflit avec Antoine Kombouaré depuis plusieurs jours, Stéphane Sessegnon ne s'est pas présenté à l'entraînement du PSG ce dimanche matin, au Camp des Loges. Le milieu de terrain béninois montre ainsi clairement à ses dirigeants qu'il souhaite quitter le club de la capitale dès cet hiver. Et coûte que coûte.

En conflit avec Antoine Kombouaré depuis plusieurs jours, Stéphane Sessegnon ne s'est pas présenté à l'entraînement du PSG ce dimanche matin, au Camp des Loges. Le milieu de terrain béninois montre ainsi clairement à ses dirigeants qu'il souhaite quitter le club de la capitale dès cet hiver. Et coûte que coûte. Stéphane Sessegnon a de la suite dans les idées. Le milieu de terrain, qui affirme avoir été insulté lors d'un entretien avec son entraîneur Antoine Kombouaré juste avant la trêve, a choisi la méthode forte pour faire comprendre à ses dirigeants que son aventure au PSG touchait à sa fin. Alors que la reprise était programmée ce dimanche matin au Camp des Loges, avant que le groupe ne s'envole pour un stage au Maroc dans l'après-midi, l'ancien joueur du Mans ne s'est pas présenté à l'entraînement. Selon RMC, le club "prend acte" de cette absence qu'il ne juge cependant pas "justifiée", contrairement à celle de Nenê qui rejoindra le groupe directement à l'aéroport au retour de ses vacances au Brésil. Le bras de fer entre l'international béninois, 26 ans, et le Paris Saint-Germain semblait inévitable puisque, juste après l'entrevue qu'il avait eue avec Antoine Kombouaré, Stéphane Sessegnon avait indiqué qu'il ne souhaitait plus évoluer sous ses ordres bien que son contrat court jusqu'en juin 2013. L'entraîneur parisien, qui lui affirmait n'avoir "aucun souci" avec son joueur, va donc finalement devoir gérer ce problème. S'il n'était pas là pour la reprise, il y a peu de chances pour que le milieu de terrain africain soit du voyage à Marrakech, où le PSG affrontera mercredi prochain le WAC Casablanca. Titularisé seulement quatre fois depuis le début de saison, pour un total de quatorze matches de Ligue 1 en 2010-11, Stéphane Sessegnon souhaite prendre la destination de l'Angleterre, où des clubs comme Aston Villa et Newcastle seraient intéressés par son profil. Le PSG doit y trouver son compte Encore faut-il que Paris soit vendeur et, s'il l'est, qu'il y trouve son compte pour un élément recruté au Mans pour un peu plus de huit millions d'euros à l'intersaison 2008. "Si un joueur veut partir, c'est niet !", a déjà fait savoir Antoine Kombouaré, satisfait de son effectif. Mais le staff parisien prendra-t-il le risque de conserver un élément potentiellement perturbateur pour l'équipe, qui occupe actuellement la deuxième place du championnat ? Les clashes entre un joueur et son entraîneur se terminent souvent par un transfert... "Peut-être que Stéphane, qui joue un peu moins, a des propositions ailleurs, convient dans Le Parisien le latéral brésilien Marcos Ceara. Mais il ne faut pas non plus oublier les objectifs du club. Stéphane est un employé du PSG, il a un contrat. C'est un grand joueur et il est très important dans le groupe. J'espère qu'il restera avec nous et qu'il nous aidera à remporter un titre de champion. Et j'espère aussi que cette histoire ne va pas perturber la vie du groupe." Le mercato hivernal pourrait en tout cas être plus agité que prévu dans la capitale.