Servat aussi à l'infirmerie

  • A
  • A
Servat aussi à l'infirmerie
Partagez sur :

C'est un nouveau coup dur pour le XV de France à trois mois de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Après Szarzewski, Domingo, Rougerie et Barcella, tous en convalescence, c'est William Servat qui est touché au cartilage du genou gauche. Le talonneur toulousain va devoir subir une opération qui le laissera sur le flanc de 4 à 6 semaines, alors que le stage des Bleus débutera à partir du 28 juin.

C'est un nouveau coup dur pour le XV de France à trois mois de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Après Szarzewski, Domingo, Rougerie et Barcella, tous en convalescence, c'est William Servat qui est touché au cartilage du genou gauche. Le talonneur toulousain va devoir subir une opération qui le laissera sur le flanc de 4 à 6 semaines, alors que le stage des Bleus débutera à partir du 28 juin. L'image avait dû forcément susciter l'inquiétude du sélectionneur tricolore, Marc Lièvremont, et de son staff. Samedi dernier lors de la finale du Top 14 opposant Toulouse à Montpellier, le talonneur du Stade et de l'équipe de France, William Servat, touché au genou et boitant bas, avait été contraint de quitter la pelouse du Stade de France dès la demi-heure de jeu. Une absence qui n'a pas empêché les Rouge et Noir de décrocher leur dix-huitième Bouclier de Brennus mais qui pourrait en revanche s'avérer préjudiciable pour le XV de France, à trois mois de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Car le patron de la mêlée tricolore a passé une IRM lundi matin qui a révélé, selon Sud Ouest, un souci au niveau du cartilage du genou gauche, qui nécessite une arthroscopie, suivi d'un repos de 4 à 6 semaines. Une intervention que William Servat subira le 17 juin prochain à son retour de vacances en Corse. Il manquera donc le début de la préparation des Bleus dont le coup d'envoi est prévu le 28 juin prochain à Marcoussis et qui sera entrecoupée de deux stages, le premier au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) du 9 au 19 juillet, avec deux rencontres amicales contre l'Irlande (le 13 à Bordeaux et le 20 à Dublin) au programme, le second à Falgos (Pyrénées-Orientales) du 25 au 31 juillet. Cette blessure s'ajoute à celles du pilier Fabien Barcella et de l'autre talonneur du groupe Dimitri Szarzewski, tous deux en phase de reprise après avoir été touché au tendon d'Achille. L'incertitude plane également sur les Clermontois Thomas Domingo et Aurélien Rougerie, respectivement blessés au genou et à la cheville et toujours en convalescence. Sans oublier la fracture de la main dont a été victime le Montpelliérain Fulgence Ouedraogo. Autant dire que l'été s'annonce chargé pour le staff médical des Bleus.