Serena Williams reine de Wimbledon

  • A
  • A
Serena Williams reine de Wimbledon
@ Reuters
Partagez sur :

WIMBLEDON - L'Américaine conserve son titre chez les dames après son succès sur Zvonareva.

WIMBLEDON - L'Américaine conserve son titre chez les dames après son succès sur Zvonareva. Bien au-dessus du lot, Serena Williams n'a pas laissé d'espoir à Vera Zvonareva, remportant en deux manches sèches (6-3, 6-2) la finale de l'édition 2010 de Wimbledon en à peine plus d'une heure. Tenante du titre, la numéro un mondiale remporte sa treizième levée du Grand chelem en même temps que son quatrième sacre londonien. L'Américaine continue d'écrire l'histoire de son impressionnant règne. Pour sa 16e finale de Grand chelem, Serena a d'abord vu Zvonareva, novice à ce niveau, défendre ses chances bec et ongles, ne renonçant pas à l'échange et renvoyant régulièrement les services canon de l'Américaine. Mette dernière a eu la bonne idée d'entrer vite dans sa partie pour tenir sa mise en jeu, en attendant l'ouverture avec expérience. A 3-2 pour Williams, Zvonareva est menée 0-30 et conserve finalement son service non sans avoir effacé une balle de break possible. Un avertissement sans frais pour la Russe, mais un avertissement de trop... Sur sa mise en jeu suivante, Zvonareva mène ainsi 40-15 mais offre deux points d'affilée à Williams, dont le deuxième sur une double faute. La pression des grands rendez-vous commence alors à se faire sentir et même si la 21e joueuse mondiale sauve deux balles de break, la troisième est la bonne pour Serena, qui profite des atermoiements révélateurs de son adversaire sur ce point. Si Serena doit attendre sa troisième balle de set pour conclure la première manche(6-3) en 36 minutes de jeu sur un coup droit trop long de Zvonareva, le match s'avère de plus en plus aisé pour Williams, qui profite d'une nouvelle faute directe de la Russe pour breaker d'entrée au début deu deuxième set. Grâce à un plan de jeu impeccable, jouant souvent dans le contre-pied, Williams empoche cinq jeux d'affilée et réussit même un double break pour mener 4-1 sur une autre double faute adverse. Nouveau record pour Serena L'Américaine conclut un ouvrage bien ficelé grâce à un ultime jeu blanc sur son service, libérant sa rage au filet d'un smash sur la première balle de match après seulement 1h07' de jeu (6-3, 6-2). La domination outrageuse à Wimbledon se poursuit pour les soeurs Williams, qui n'ont lâché le sacre londonien que deux fois sur les onze dernières éditions (Sharapova en 2004 et Mauresmo en 2006). Un peu plus égoïstement, Serena peut aussi se réjouir d'ajouter une ligne supplémentaire à sa légende. Avec 13 titres en 16 finales, Williams dépasse Billie Jean King au nombre de titres du Grand chelem. Pour continuer de se fixer des challenges, Serena pourra toujours consulter le palmarès de Wimbledon. Aucune joueuse ne l'a emporté trois fois d'affilée à Londres depuis Steffi Graf, de 1991 à 1993. Et Martina Navratilova, qui n'a cessé de louer le phénoménal service de Williams durant la quinzaine, l'a elle emporté six fois de suite de 1982 à 1987. Cela peut paraître fou, mais il reste donc encore un peu de travail pour Serena.