Serena reprend le flambeau familial

  • A
  • A
Serena reprend le flambeau familial
Partagez sur :

Serena Wiliams est sortie victorieuse, samedi, du duel familial qui l'opposait à sa soeur aînée, Venus, en finale du tournoi de Wimbledon. La plus jeune des deux joueuses a pris le dessus en deux manches (7-6, 6-2) pour conquérir son troisième trophée au All England après ceux de 2002 et 2003.

Serena Wiliams est sortie victorieuse, samedi, du duel familial qui l'opposait à sa soeur aînée, Venus, en finale du tournoi de Wimbledon. La plus jeune des deux joueuses a pris le dessus en deux manches (7-6, 6-2) pour conquérir son troisième trophée au All England après ceux de 2002 et 2003.Serena Williams a remporté, samedi, son troisième tournoi de Wimbledon aux dépens de sa soeur aînée Venus en deux sets (7-6[3], 6-2). La cadette des deux Américaines glane ainsi le onzième Grand Chelem de sa carrière en succédant à Venus au palmarès des Internationaux de Grande-Bretagne. Un résultat qui alimente un peu plus l'exploit perpétuel que représentent les performances des deux soeurs sur le circuit. Depuis 1999, sur les 40 derniers tournois du Grand Chelem, 18 sont devenus leurs propriétés (11 pour Serena et 7 pour Venus).Et comme on pouvait s'y attendre dans pareil contexte, la rencontre a été des plus disputées. Durant le premier set, les deux soeurs se rendent coup pour coup rivalisant dans tous les secteurs du jeu. La partie s'annonce déjà équilibrée... Après avoir frôlé la correctionnelle en demi-finale face à Elena Dementieva (victoire en trois sets après avoir sauvé une balle de match), Serena tient la dragée haute à sa soeur dans ce premier acte. L'inéluctable se produit alors et le gain de cette première manche va se décider au tie-break.Trois victoires sur les quatre derniers Grand ChelemEt dans cette exercice, c'est la cadette des Williams qui s'en sort le mieux en concluant sur sa deuxième balle de set d'un lob bien ajusté (7-3). Serena prend alors les devants dans cette finale après 52 minutes de jeu. La réaction de la numéro trois mondiale est donc guettée à l'entame du deuxième set qui débute comme le premier, de manière serrée.Mais Serena ne compte pas respecter le droit d'aînesse et parvient à breaker à 3-2. Dès lors plus rien ne va stopper la native du Michigan. Venus, double-tenante du titre va céder et c'est bien la cadette des Williams qui s'impose finalement 6-2 en convertissant sa troisième balle de match sur le service de sa soeur. Après l'Open d'Australie en hiver dernier, la numéro deux mondiale s'offre un deuxième trophée du Grand Chelem cette saison, le troisième sur les quatre derniers. De bon augure dans l'optique de l'US Open dont elle est, par conséquent, la tenante du titre. Quoiqu'il en soit, le trophée des Internationaux de Grande-Bretagne reste dans la famille.