Serena au rendez-vous

  • A
  • A
Serena au rendez-vous
Partagez sur :

Forfait l'an dernier à l'US Open, Serena Williams n'a pas manqué son grand retour à Flushing Meadows. L'Américaine s'est en effet qualifiée samedi pour la finale du tournoi de New York en venant facilement à bout dans le dernier carré de la numéro un mondiale Caroline Wozniacki (6-2, 6-4). Elle tentera dimanche face à Samantha Stosur de remporter pour la quatrième fois le Grand Chelem américain.

Forfait l'an dernier à l'US Open, Serena Williams n'a pas manqué son grand retour à Flushing Meadows. L'Américaine s'est en effet qualifiée samedi pour la finale du tournoi de New York en venant facilement à bout dans le dernier carré de la numéro un mondiale Caroline Wozniacki (6-2, 6-4). Elle tentera dimanche face à Samantha Stosur de remporter pour la quatrième fois le Grand Chelem américain. Retombée au 28e rang du classement WTA, Serena Williams a entrepris sa remontée. De retour en juin dernier après avoir été victime d'une embolie pulmonaire, l'Américaine s'est qualifiée samedi pour sa quatrième finale de l'US Open. Comme lors des cinq tours précédents, cette dernière n'a pas concédé le moindre set face à Caroline Wozniacki en demi-finale (6-2, 6-4). Trop sur la défensive, pour preuve ses cinq petits points gagnants, la Danoise a été balayée en 1h26 de jeu. A l'inverse, Serena Williams, qui a demandé l'intervention du kiné pour une douleur au pied droit, a su faire preuve de détermination pour rester maître de l'échange. Pour preuve, après avoir concédé sa mise en jeu en fin de deuxième set alors qu'elle servait pour le match, l'Américaine a trouver les ressources pour réagir dans la foulée et breaker à son tour la numéro un mondiale. "Je voulais absolument jouer dimanche" "Je suis heureuse de disputer une nouvelle finale ici", a confié Serena Williams, victorieuse en 1999, 2002 et 2008, mais battue en finale en 2001 par sa soeur Venus. "Je voulais absolument jouer demain, qui est un jour si spécial pour les Etats-Unis. Avec mes blessures, la route a été des plus dures mais le public m'a formidablement aidée". En ce 11 septembre, l'Américaine affrontera Samantha Stosur, qui s'est débarrassée de son côté de la surprise Allemande Angelique Kerber, 92e mondiale, en trois manches (6-3, 2-6, 6-2). Battue en finale de Roland-Garros en 2010, l'Australienne espère cette fois ne pas passer à côté de sa deuxième finale en Grand Chelem: "A Paris, Francesca Schiavone avait très bien joué", a déclaré Samantha Stosur. "Si je gagne dimanche, c'est un rêve qui deviendrait réalité. Ça concrétiserait vingt ans d'implication dans le tennis". Mais la numéro dix mondiale sait que sa mission s'annonce rude, elle qui reste sur une défaite face à Serena Williams en finale à Toronto en août dernier (6-2, 6-4).