Sept extra !

  • A
  • A
Sept extra !
Partagez sur :

L'équipe de France féminine a signé un septième succès consécutif ce dimanche à Fort-de-France, ponctuant sa tournée aux Antilles d'une deuxième large victoire. Quatre jours après avoir étrillé l'Uruguay (8-0), les joueuses de Bruno Bini se sont offertes le scalp du Mexique (5-0), largement dominé et très tôt mené au score. La préparation pour les JO se poursuit.

L'équipe de France féminine a signé un septième succès consécutif ce dimanche à Fort-de-France, ponctuant sa tournée aux Antilles d'une deuxième large victoire. Quatre jours après avoir étrillé l'Uruguay (8-0), les joueuses de Bruno Bini se sont offertes le scalp du Mexique (5-0), largement dominé et très tôt mené au score. La préparation pour les JO se poursuit. Même pas le temps de trembler un minimum. Bruno Bini avait eu beau répéter dans la semaine que le Mexique était une solide équipe, 20e nation au classement Fifa, tombeuse des États-Unis l'an dernier, ses joueuses n'ont pas laissé beaucoup de temps pour faire naître le moindre sentiment d'inquiétude. Trois minutes en fait, le temps pour Louisa Nécib d'ouvrir le score. Cinq minutes plus tard, les Bleues menaient déjà 2-0, Marie-Laure Delie doublant la mise. La suite n'est que récital à l'image d'un troisième but sublime au terme d'une action collective fluide et parfaitement conclue par la même Delie, auteur de son 29e but en Bleu. Et comme Thomis en rajoutait avant la pause pour mener 4-0 au moment de regagner les vestiaires du stade Pierre-Aliker, il était logique que l'intensité baisse en seconde période. Un peu du moins tant la domination des Bleues ne faiblissait pas, arrivant par vagues sur le but de Santiago. Et comme l'histoire était décidément belle, la locale Wendie Renard concluait le festival d'une belle reprise dans la surface, sublimée par son brassard de capitaine. "Il y avait beaucoup d'émotions. On a proposé du beau jeu, on a gagné avec la manière et je pense que le public a apprécié", notait justement devant les caméras de Direct 8 l'autre locale de l'étape, Élodie Thomis. Le tout pour confirmer leur invincibilité qui tient depuis sept matches maintenant et la petite finale de la Coupe du monde perdue contre la Suède (2-1). 5-0, l'addition n'était pas aussi salée que face à l'Uruguay mais les Bleues ont une nouvelle fois réussi leur mission. Après avoir conquis l'Hexagone lors de leur épopée estivale (demi-finale de Coupe du monde), elles ont charmé Guadeloupe et Martinique. Avant l'Angleterre lors des JO l'été prochain ?