Senna se fait un prénom

  • A
  • A
Senna se fait un prénom
Partagez sur :

Deuxième course chez Lotus-Renault et déjà deux points inscrits. Bruno Senna entre dans les statistiques officielles des Grand Prix de Formule 1 comme son glorieux oncle Ayrton l'avait fait en 1985 lors de sa deuxième saison en F1... sur un alliage Lotus-Renault. Auteur d'une course brillante malgré les rebondissements, le Brésilien a déjà fait oublier Heidfeld. Et si Bruno devenait... Senna.

Deuxième course chez Lotus-Renault et déjà deux points inscrits. Bruno Senna entre dans les statistiques officielles des Grand Prix de Formule 1 comme son glorieux oncle Ayrton l'avait fait en 1985 lors de sa deuxième saison en F1... sur un alliage Lotus-Renault. Auteur d'une course brillante malgré les rebondissements, le Brésilien a déjà fait oublier Heidfeld. Et si Bruno devenait... Senna. 28 aout dernier, circuit de Spa-Francorchamps. "Je suis sûr que nous pouvons encore réussir un top 10 en qualifications et marquer des points en Italie..." Après une course belge mouvementée qu'il terminait en 13e position (Bruno Senna a été impliqué dans un accrochage dès le premier virage qui l'a obligé à s'arrêter aux stands dès le premier tour), Bruno Senna se projetait déjà vers Monza et l'Italie. Adepte de la méthode Coué, le Brésilien a pu en percevoir les fruits dimanche à Monza au terme d'une course opportuniste et sans erreur. Le neveu d'Ayrton Senna a marqué les premiers points de sa jeune carrière. Un résultat qui n'est pas dû aux circonstances de course, mais bien à son talent et une Lotus-Renault performante. Atteindre le top 10 en qualifications, tel était son objectif. Samedi, alors qu'il ne restait que quelques minutes en Q1, Bruno Senna était en position d'être éliminé. Lors de sa dernière tentative, il est parvenu à améliorer son chrono de près d'une seconde ce qui lui ouvrait grandes les portes de Q2. Le jeune pilote qui avait ainsi pris ses marques, passait l'obstacle de Q2 pour atteindre Q3, le Top 10 des pilotes les plus rapides. Il ne fera pas mieux que 10e puisque le pilote brésilien et son staff décidèrent de ne pas rouler lors de la Q3, afin de préserver un train supplémentaire de pneus tendres pour la course. "Je suis satisfait de ma performance car ce n'était que ma deuxième séance de qualifications cette année, et c'était vraiment sur le fil du rasoir", témoignait-il samedi après les essais. La huitième place était possible En course, le néophyte de l'écurie Lotus-Renault a eu très chaud lors du départ. Et aurait presque failli tout perdre. Pris en sandwich dans la collision provoquée par la HRT de Liuzzi en perdition, il s'en sortait sans dommage. Mais il avait perdu beaucoup de temps dans l'affaire. "Nous avons souffert de malchance dans le premier virage, tout le monde a coupé la chicane ce qui m'a forcé à conduire à l'extérieur, et dans le tumulte, j'ai perdu toutes les places que j'avais difficilement gagnées en qualifications". Le pilote Lotus-Renault procédait à un premier changement de pneus au terme de la deuxième boucle. Un arrêt au stand qui lui coutait de nombreuses places. Il pointait en effet au 18e rang après deux tours de course. Profitant toutefois des arrêts aux stands de ses adversaires, il se frayait un chemin jusqu'à la 10e place au 19e tour, moment qu'il choisissait pour effectuer son deuxième changement de gommes. Neuvième au classement alors qu'il entame son 41e tour, il peut se permettre d'effectuer un troisième changement de pneumatiques et attaquer jusqu'au drapeau à damiers avec une monoplace allégée et équipée de pneus frais. Un set-up qui lui permet de reprendre le gain de la 9e position à Buemi. A la radio, son ingénieur piste lui indiquait même que Paul Di Resta (Force India), positionné à 7 secondes est à portée de fusil. Malgré le 4e meilleur temps en course (1'26"895 dans la 52e boucle), il échouait d'un rien derrière Paul Di Resta et la 8e place. Et regrettait que la course soit déjà terminée: "J'aurais aimé que la course dure un tour de plus parce que j'aurais pu passer Paul (Di Resta) pour la huitième place."