Sedan rince le leader

  • A
  • A
Sedan rince le leader
Partagez sur :

Leader de Ligue 2, Reims a subi lundi soir sa deuxième défaite de la saison sur la pelouse de Sedan (0-1), lors de la 9e journée. Une victoire heureuse pour les Ardennais puisque c'est Tacalfred, le défenseur rémois, qui a marqué contre son camp (3e). Au classement, les Sangliers remontent à la troisième place. Le Mans, accroché à domicile par Troyes (1-1), ferme toujours la marche.

Leader de Ligue 2, Reims a subi lundi soir sa deuxième défaite de la saison sur la pelouse de Sedan (0-1), lors de la 9e journée. Une victoire heureuse pour les Ardennais puisque c'est Tacalfred, le défenseur rémois, qui a marqué contre son camp (3e). Au classement, les Sangliers remontent à la troisième place. Le Mans, accroché à domicile par Troyes (1-1), ferme toujours la marche. La bonne opération est pour Sedan, la mauvaise pour Le Mans. Deux équipes aux antipodes l'une de l'autre au classement. Pendant que les Ardennais grimpent sur le podium de Ligue 2, grâce à leur courte mais précieuse victoire face à Reims (1-0), les Sarthois restent, eux, cramponnés à la dernière place du championnat après leur match nul concédé à domicile contre Troyes (1-1), ce lundi soir, lors de la 9e journée. Un constat très inquiétant pour les Manceaux, qui ne se relèvent décidément pas d'un début de saison catastrophique. Pour les Sedanais, c'est en revanche beaucoup plus encourageant. "C'était un match difficile. On est tombés sur une belle équipe de Reims qui n'est pas première pour rien, a analysé Lemoigne, le capitaine des Sangliers, sur Eurosport. On a fait une belle entame de match, on a fait preuve de caractère." Lemoigne: "Un statut à défendre" De caractère, et de courage. Car les Ardennais ont su résister à la pression rémoise après une ouverture du score heureuse pour eux signée Tacalfred, auteur d'une tête contre son camp en tout début de rencontre sur un centre côté droit de Langil (3e). Désormais troisièmes, à quatre longueurs de Reims, les joueurs de Laurent Guyot peuvent voir plus haut. "On reste sur une série de six matches sans défaite, on doit aller confirmer à Monaco, a ajouté Lemoigne. On nous a mis dans les favoris en début de saison, on a un statut à défendre et on l'assume. On doit faire preuve d'humilité, gagner les matches à domicile et aller chercher des points à l'extérieur." Pour Reims, cette deuxième défaite de la saison est un petit coup d'arrêt. Surtout face à une équipe sedanaise qui a terminé le match à dix suite à l'exclusion de Carole (71e). Mais les Champenois conservent leur fauteuil de leader. De quoi voir l'avenir sereinement. "Ça a été compliqué, on a été menés au score très rapidement, a réagi Tacalfred. On a tout fait pour essayer de revenir à la marque. C'est notre deuxième défaite de la saison. Malgré ça, il y a eu des choses positives. Malheureusement c'est moi qui marque contre mon camp. Je ne peux être que déçu ce soir. Mais ça fait partie du football. Il faut relever la tête." En queue de peloton, ça vaut aussi pour Le Mans.