Sécurité maximale pour OM-PSG

  • A
  • A
Sécurité maximale pour OM-PSG
Partagez sur :

FOOTBALL - La sécurité a été particulièrement renforcée pour le match OM-PSG afin d'éviter tout nouveau débordement

Eviter le fiasco du mois dernier ! Tel est le maître mot dans la cité phocéenne avant le choc OM-PSG comptant pour la 10e journée de L1 et dont le report avait entraîné de nombreux débordements. Déjà confronté à des mesures de sécurité drastiques mercredi soir pour le match Egypte-Algérie, le centre-ville de Marseille sera de nouveau bouclé vendredi.650 policiers étaient mobilisés mercredi soir pour éviter que les débordements survenus samedi dans le centre-ville de Marseille, à l'issue du match entre l'Egypte et l'Algérie, ne se reproduisent pour un résultat plutôt positif. Ainsi environ 10 000 personnes ont fait la fête dans les rues de la ville, même si des heurts ont eu lieu sur le Vieux-Port, tandis que quinze personnes, dont plusieurs mineurs, étaient encore en garde à vue jeudi à Marseille.Vendredi soir, un dispositif analogue a été mis en place en marge du match OM-PSG afin d'empêcher tout nouvel affrontement entre supporters comme ça avait été le cas fin octobre à la suite de l'annonce du report du match, en raison de cas de grippe A au sein de l'effectif parisien. Afin de mieux juguler le flot des supporters parisiens, un train spécial a été affrété par la SNCF. Aucun fan du PSG ne sera normalement autorisé à pénétrer dans le Stade Vélodrome s'il est venu par ses propres moyens. Des stadiers et des policiers dans le TGV des supporters parisiens Mardi après-midi, une seconde réunion pour définir le dispositif de sécurité s'est tenue au Ministère de l'Intérieur, en présence du directeur de cabinet du Ministre, du préfet de police, du préfet de la région Provence Alpes Côtes d'Azur, des cadres des clubs concernés et de représentants de la Ligue de Football Professionnel (LFP).Il a notamment été décidé que des stadiers et des policiers prendront place à bord du TGV destiné à transporter les supporters parisiens, à l'aller comme au retour. Les forces de l'ordre seront également présentes en masse en centre-ville et aux abords du stade pour assurer la sécurité des supporters des deux camps et éviter tout règlement de compte. A noter que des mesures identiques ont été prévues pour le match retour prévu au Parc des Princes le 28 février prochain.