Sciarra se recycle à Vichy

  • A
  • A
Sciarra se recycle à Vichy
Partagez sur :

Dernier de Pro B avec une seule victoire au compteur, le club de Vichy a décidé de se séparer de son entraîneur, Jean-Philippe Besson. Ce lundi la JAV a annoncé son remplacement par Laurent Sciarra. Retraité des parquets depuis février, l'ancien international français effectuera ses débuts samedi prochain face à Antibes. Sa mission dans l'Allier s'annonce compliquée.

Dernier de Pro B avec une seule victoire au compteur, le club de Vichy a décidé de se séparer de son entraîneur, Jean-Philippe Besson. Ce lundi la JAV a annoncé son remplacement par Laurent Sciarra. Retraité des parquets depuis février, l'ancien international français effectuera ses débuts samedi prochain face à Antibes. Sa mission dans l'Allier s'annonce compliquée. Il n'aura pas attendu longtemps avant de rebondir. Neuf mois après l'annonce de sa retraite en tant que joueur avec Pau, Laurent Sciarra débarque dans le costume du sauveur, sur le banc de Vichy. Evoqué au Paris-Levallois cet été, le médaillé d'argent aux J.O. 2000 hérite finalement d'un défi loin d'être évident: éviter une nouvelle relégation de la JAV. Descendu de Pro A à l'intersaison, le club ne parvient pas à trouver son rythme en Pro B. Rapidement mis en difficultés en championnat, les Auvergnats n'ont signé qu'un seul succès, lors de la 4e journée contre Lille (65-60). La dernière défaite à Quimper (63-55), dimanche, aura été celle de trop pour Jean-Philippe Besson, démis de ses fonctions après un an et demi à la tête du club. "On a tous notre part de responsabilité, réagissait le meneur, Antoine Eïto, dimanche dans La Montagne. Tous. Et j'assume ma part. C'est Jean-Philippe qui va le payer, et ça me fait ch..., parce que je lui dois beaucoup." Désormais le sort de Vichy est entre les mains d'un champion qui ne manque pas d'expérience (113 sélections en équipe de France). Si ce vécu parle de lui-même, en tant qu'entraîneur Sciarra a encore tout à prouver.