Sciarra, c'est la fin

  • A
  • A
Sciarra, c'est la fin
Partagez sur :

A 37 ans, Laurent Sciarra a décidé de mettre un terme à sa carrière de joueur professionnel. Handicapé par des douleurs récurrentes aux genoux et à la hanche, le meneur de jeu, qui a disputé vendredi son dernier match face à Hyères-Toulon (82-70), a résilié son contrat avec l'Elan Béarnais, annonce ce lundi un communiqué du club. Il est pressenti pour intégrer le staff du Paris-Levallois.

A 37 ans, Laurent Sciarra a décidé de mettre un terme à sa carrière de joueur professionnel. Handicapé par des douleurs récurrentes aux genoux et à la hanche, le meneur de jeu, qui a disputé vendredi son dernier match face à Hyères-Toulon (82-70), a résilié son contrat avec l'Elan Béarnais, annonce ce lundi un communiqué du club. Il est pressenti pour intégrer le staff du Paris-Levallois. Il a finalement dû s'y résoudre. Le poids des années et les nombreuses blessures ont poussé Laurent Sciarra à mettre un terme à sa carrière de joueur professionnel. C'est son club, Pau, qui l'a annoncé ce lundi via un communiqué: "Pour des raisons tant personnelles que de santé, le joueur s'est rapproché du club afin d'envisager de mettre un terme à son contrat de travail avant la fin de saison en cours." Arrivé dans le Béarn en septembre dernier, le Niçois de 37 ans a été miné par des douleurs récurrentes aux genoux et à la hanche. Trop de pépins pour lui permettre de tenir sa place sur les parquets de Pro A. "Il est confronté de manière récurrente à des difficultés d'ordre physique qui l'obligent à la plus grande vigilance. Il possède par ailleurs la volonté de se consacrer à sa famille et à ses proches", poursuit le communiqué. L'ancien meneur de l'équipe de France tire donc un trait sur une carrière de vingt ans chez les professionnels, entamée du côté de Hyères-Toulon. Signe du destin, c'est justement contre les Varois que Sciarra a disputé et gagné son dernier match vendredi (82-70), partie au cours de laquelle il a inscrit ses huit derniers points et délivré une ultime passe décisive. Vice-champion olympique avec les Bleus aux JO de Sydney en 2000, il a été élu MVP français en 2003 et MVP de la Pro A en 2005, il a également été sacré champion de France en 1997 sous le maillot du PSG Racing. Sciarra pourrait d'ailleurs revenir en région parisienne puisqu'il est pressenti pour intégrer le staff du Paris-Levallois. Son départ, même annoncé depuis plusieurs jours, oblige Pau à un remaniement de son effectif. Teddy Gipson signe ainsi en tant que joker, une arrivée dont Mike Bauer fait les frais. "Afin de respecter les règles mises en place par la LNB (5 joueurs non JFL - joueurs non formés localement - sur un effectif de 10), le club et Mike Bauer ont trouvé une entente pour mettre fin à leur collaboration. Je tiens à remercier tout particulièrement Mike Bauer pour sa participation à la remontée de l'Elan Béarnais ainsi qu'au titre de champion de Pro B acquis la saison dernière ainsi que pour sa totale implication au sein de l'équipe", précise Didier Gadou, le directeur exécutif de l'Elan Béarnais. A noter également la signature d'un premier contrat professionnel pour Florian Lesca, âgé de 20 ans. Un ancien cède la place à un jeune, l'histoire de la vie finalement.