Schumacher veut relever la tête

  • A
  • A
Schumacher veut relever la tête
Partagez sur :

F1 - Michael Schumacher compte sur le Grand Prix d'Allemagne pour se relancer.

F1 - Michael Schumacher compte sur le Grand Prix d'Allemagne pour se relancer. Au soir des qualifications du Grand Prix d'Europe, Ross Brawn en personne confiait sa déception, admettant que Michael Schumacher n'était pas à la hauteur cette saison des attentes placées en lui. Depuis cet aveu du patron du team Mercedes GP, d'autres figures de la F1 ont renoncé à leur apparente bienveillance à l'encontre du pilote allemand pour donner leur opinion sur le retour du "Kaiser" à la compétition après trois ans d'absence. Ni plus ni moins qu'"une grosse erreur" aux yeux d'Eddie Jordan, l'homme qui, en 1991, lui mit le pied à l'étrier. Depuis le début de la saison, si ce n'est en Espagne et en Turquie où il a pu assurer deux quatrièmes places, Michael Schumacher n'a guère été convaincant en piste. A titre de comparaison, en dix Grands Prix, le septuple champion du monde n'a devancé qu'à deux reprises son coéquipier Nico Rosberg dans l'exercice des qualifications comme en course. Un second bien plus efficace du reste que le vétéran en termes d'unités, Rosberg affichant 90 points au compteur quand Schumi n'en dénombre que 36. Chez Mercedes, pas question pour autant de remettre en question le Baron rouge devenu d'argent. "Pour le reste de la saison, Michael va se concentrer sur les résultats en tentant de faire de son mieux, et l'année prochaine, il se battra pour le titre," déclarait cette semaine Norbert Haug, le vice-président de Mercedes Motorsport, dans les pages du magazine Kicker, avant d'ajouter: "Je ne souhaite pas avoir un autre line-up que Michael Schumacher et Nico Rosberg en 2011." Vettel admiratif De retour au pays ce week-end, dans le cadre du Grand Prix d'Allemagne, le principal intéressé entend bien être compétitif sans attendre un an de plus, lui qui compte pas moins de quatre victoires et sept podiums en carrière à domicile. "A Hockenheim, je vais faire de mon mieux pour mes supporters, promet-il. Il y a très peu de circuits comparables au Motodrom." Et Schumi de s'enthousiasmer de plus belle, sur le site officiel du championnat du monde: "Ce sera la première fois que je courrai à Hockenheim en tant que pilote Mercedes et j'attends vraiment avec impatience cette expérience. [...] Ce sera un moment émouvant que de piloter devant tous les employés, les membres et les amis du team. Je vais tout faire pour qu'ils se souviennent de ce week-end." En Allemagne, il est au moins un concurrent qui se souciera de sa performance, et se méfiera d'un éventuel sursaut d'orgueil, Sebastian Vettel, surnommé aujourd'hui "Baby Schumi" outre-Rhin. "Il a été énormément critiqué en Allemagne, en Angleterre et un peu partout... Mais je pense qu'il fait du très bon travail. Revenir en F1 après une pause de trois ans est loin d'être évident, même s'il ne s'en est jamais complètement éloigné, estimait mardi le pilote Red Bull dans les colonnes du quotidien Der Spiegel. Les voitures ont changé, les pneus également... Et sa voiture n'est pas une des plus compétitives. Mais je pense qu'il peut encore avoir son rôle à jouer au championnat cette année." Son aîné appréciera... Le Grand Prix d'Allemagne est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à partir de 14h.