Scholes offre le derby à MU

  • A
  • A
Scholes offre le derby à MU
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Les Red Devils ont signé un succès tardif mais capital face à City (1-0).

PREMIER LEAGUE - Les Red Devils ont signé un succès tardif mais capital face à City (1-0). C'est un petit peu comme si Manchester United prenait un malin plaisir à attendre le temps additionnel pour mieux enfoncer son envahissant voisin de Manchester City. Déjà au match aller, Owen avait frappé après 6 minutes de temps additionnel, avant de récidiver en demi-finale de la Carling Cup avec le but de la qualification signé Rooney après 3 minutes de temps additionnel lors du match retour. Ce n'est donc pas si étonnant s'il a fallu attendre 93 minutes de jeu pour que Patrice Evra ne centre vers Paul Scholes pour le but de la victoire (1-0). Un succès renversant dans tous les sens du terme car cela permet à Manchester United de rester en vie dans la course au titre. Le City of Manchester Stadium avait pourtant passé un début d'après midi assez tranquille. Car sur le pré, les deux formations avaient surtout fait étalage de leur envie. Rien d'exceptionnel à se mettre sous la dent, ni dans un sens ni dans l'autre... Une nouvelle fois City, qui compte tout de même encore un match en retard, aura perdu des plumes dans son duel direct pour la suprématie sur la ville de Manchester. Scholes, une tête décisive Le duel avait pourtant débuté avec une légère domination de United. Une reprise de Fletcher (4e) en première alerte, une frappe de Scholes de l'extérieur de la surface (13e), un mauvais choix de Rooney pour gâcher une vraie opportunité (15e) et puis... le grand vide. En face, de la bonne volonté mais seul un coup franc de Tevez (9e) pour créer le danger, cela fait peu. United a donc de nouveau accéléré avec une tentative de Rooney hors cadre (41e) puis un centre de Valencia pour Giggs dont l'extérieur est capté par Given (45e). A la reprise, les deux équipes se rendent coup pour coup. Bellamy frappe à côté (58e), Onuhoa ne cadre pas sa tête (67e) avant qu'Evra envoie une frappe trop croisée (71e) puis que Nani ne se jette en vain sur un centre de Giggs (74e). Nani se transforme ensuite en passeur pour Berbatov dont la tête passe de peu à côté (82e). Chaque équipe joue son va-tout et suite à une sortie manquée par Van der Sar, Vieira tente d'en profiter, Wright-Phillips aussi mais Vidic a le dernier mot (86e). City insiste même avec des frappes de Wright-Phillips (90e) puis Bridge (90e+2). C'était avant le débordement de Patrice Evra pour la reprise de la tête de Paul Scholes... Un coup de poignard non sans conséquence. Manchester United revient en effet à 1 longueur de Chelsea qui se déplace sur le terrain de Tottenham. Tout Manchester sera attentif puisque les Spurs luttent avec City pour la 4e place. Une fois encore, ils auront les meilleures raisons pour ne pas être d'accord.