Schleck refait parler de lui

  • A
  • A
Schleck refait parler de lui
@ Reuters
Partagez sur :

CYCLISME - Le Luxembourgeois revient en forme pour l'Amstel Gold Race.

CYCLISME - Le Luxembourgeois revient en forme pour l'Amstel Gold Race. Fichu genou. Heurté en toute fin d'année dernière par une voiture alors qu'il effectuait un entraînement au Luxembourg en compagnie de son frère Frank, le genou droit d'Andy Schleck lui a plombé sa préparation. Censé lancer sa saison au Challenge de Majorque début février, le cadet de la fratrie la plus connue du peloton professionnel a dû repousser sa rentrée de plusieurs semaines. Et quand ses douleurs ont enfin disparu, le frêle grimpeur de Saxo Bank a d'abord souffert le martyr début mars lors de Tirreno-Adriatico avant de renoncer quelques jours plus tard avant la deuxième étape du Tour de Catalogne rattrapé par... des maux d'estomac ! Depuis, les choses vont mieux pour Andy. Après un premier trimestre à jeter à la poubelle, le Luxembourgeois s'est refait une santé la semaine dernière au Pays basque. Avec les meilleurs sur les routes escarpées du nord de l'Espagne, il figurait encore dans le Top 10 (6e) à la veille du contre-la-montre final qui l'a relégué à la 14e place du classement général final. De quoi lui donner le moral avant le début de la campagne des Ardennaises dont le coup d'envoi est donné dimanche avec l'Amstel Gold Race. La classique néerlandaise constituant son premier véritable objectif de l'année. Liège-Bastogne-Liège avant tout "A l'entraînement, je suis de plus en plus fort", a-t-il certifié il y a quelques jours sur le site cyclicmoafondo.es. Faut-il pour autant imaginer Andy Schleck pouvoir jouer les premiers rôles sur l'Amstel ? Le profil de la classique née en 1966, avec ses côtes à répétition qui ne laissent guère le temps de souffler, lui convient bien. Mais il se pourrait aussi que le coureur du Grand Duché en garde un petit peu sous la semelle en prévision de Liège-Bastogne-Liège programmée une semaine plus tard. "C'est la classique que je préfère, avoue son lauréat 2009. La remporter est quelque chose de très spécial." Tellement spécial qu'Andy a promis de tout faire pour aider son frère à lui succéder au palmarès ! Les deux inséparables rouleront encore roue dans roue durant les Ardennaises. Fabian Cancellara souhaitant faire une pause après son fantastique doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix, les frangins auront davantage de marge de manoeuvre au sein de leur équipe. Frank avait d'ailleurs remporté en 2006 l'Amstel Gold Race qui avait souri l'an dernier au Russe Sergeï Ivanov. S'ils sont programmés pour le mois de juillet, où leur objectif sera cette fois-ci de monter à deux sur le podium du Tour de France, les Schleck ont bien l'intention de profiter des dernières grandes classiques du printemps pour refaire parler d'eux. Et Andy, rival désigné d'Alberto Contador sur la Grande Boucle, de prouver que ses déboires du début d'année sont bien derrière lui.