Schild, tout pour la gagne

  • A
  • A
Schild, tout pour la gagne
Partagez sur :

Pour la cinquième fois de la saison, Marlies Schild a coupé la ligne d'arrivée d'un slalom, ce vendredi, et pour la cinquième fois, l'Autrichienne s'est imposée. Intouchable à la veille des Mondiaux, l'intéressée a damé le pion à la Slovaque Veronika Zuzulova et à la Finlandaise Tanja Poutiainen. La voilà de nouveau leader de la spécialité, aux dépens d'une Maria Riesch qui elle n'a su profiter de l'absence de Lindsey Vonn.

Pour la cinquième fois de la saison, Marlies Schild a coupé la ligne d'arrivée d'un slalom, ce vendredi, et pour la cinquième fois, l'Autrichienne s'est imposée. Intouchable à la veille des Mondiaux, l'intéressée a damé le pion à la Slovaque Veronika Zuzulova et à la Finlandaise Tanja Poutiainen. La voilà de nouveau leader de la spécialité, aux dépens d'une Maria Riesch qui elle n'a su profiter de l'absence de Lindsey Vonn. Levi, Courchevel, Semmering, Zagreb et désormais Arber-Zwiesel, Marlies Schild en est déjà à cinq succès cette saison en slalom. Seuls les piquets d'Aspen et de Flachau, pourtant tout acquis à sa cause, lui ont résisté jusqu'alors. Avec tant de force ceci-dit que la digne représentante de la Wunderteam n'a pu inscrire le moindre point sur ces deux dernières épreuves. Là réside le caractère exceptionnel de la Coupe du monde actuellement réalisée par l'Autrichienne: quand elle coupe la ligne d'arrivée d'un slalom, c'est forcément créditée du meilleur chrono. La règle s'est confirmée ce vendredi en Allemagne, alors que deux rivales lui avaient volé la vedette à l'issue de la première manche. La Suédoise Maria Pietilae-Holmner, victorieuse à Aspen en début d'exercice et lauréate du premier acte, n'a pas su récidiver. Quant à la Slovaque Veronika Zuzulova, elle s'est consolée avec son premier podium depuis près de deux ans, se permettant de devancer sur la boite la plus régulière des slalomeuses cet hiver: la Finlandaise Tanja Poutiainen, pointée dans le trio gagnant pour la cinquième fois et jamais apparue au-delà du top 4 cette saison dans sa spécialité. A la faveur de ce 26e triomphe entre les piquets, Marlies Schild ne se contente pas de "faire le plein de confiance pour les Mondiaux" de Garmisch-Partenkirchen, selon son propre aveu. Maria Riesch ayant manqué l'occasion de faire le trou au classement général en l'absence d'une Lindsey Vonn souffrant d'une légère commotion après une chute mercredi à l'entraînement - l'Allemande étant partie à la faute sur le haut du tracé dès la première manche - l'Autrichienne récupère le trône de la discipline, avec 40 longueurs d'avance désormais sur Tanja Poutiainen, 80 sur la favorite de la course au gros globe de cristal. De bon augure, bien sûr, avant des Championnats du monde qui sept fois l'ont vue monter sur le podium par le passé, sans jamais toutefois la parer d'or. Pour les Françaises en revanche, il faudra puiser la confiance ailleurs. Si ce n'est Nastasia Noens, neuvième ce mercredi et troisième à Flachau il y a peu, les slalomeuses tricolores ont encore déchanté à Arber-Zwiesel. 17e et 20e après le premier passage, Sandrine Aubert et Anne-Sophie Barthet n'ont pu se classer au final, déstabilisées manifestement par de difficiles conditions de course.