Schild résiste à Riesch

  • A
  • A
Schild résiste à Riesch
Partagez sur :

Victorieuse à Courchevel il y a huit jours et à Levi en tout début de saison, Marlies Schild s'est offert un troisième succès à Semmering ce mercredi soir. Grâce à une première manche de folie, l'Autrichienne s'est imposée devant les Allemandes Maria Riesch et Christina Geiger, confortant ainsi son leadership sur la Coupe du monde de slalom. Sa première dauphine profite elle de l'abandon de Lindsey Vonn pour s'envoler au classement général.

Victorieuse à Courchevel il y a huit jours et à Levi en tout début de saison, Marlies Schild s'est offert un troisième succès à Semmering ce mercredi soir. Grâce à une première manche de folie, l'Autrichienne s'est imposée devant les Allemandes Maria Riesch et Christina Geiger, confortant ainsi son leadership sur la Coupe du monde de slalom. Sa première dauphine profite elle de l'abandon de Lindsey Vonn pour s'envoler au classement général. Avec une telle avance à l'issue de la première manche, rien ni personne ne semblait pouvoir contrarier Marlies Schild ce mercredi soir à Semmering. Créditée d'un premier passage entre les piquets parfait, la vice-championne olympique de slalom s'était alors assurée une marge confortable de 1"20 sur sa première poursuivante, la Française Nastasia Noens, reléguant plus loin encore de sérieuses rivales telles que Tanja Poutiainen (+1"27), Sarka Zahrobska (+1"47) ou Tina Maze (+2"82). Maria Riesch elle-même avait à cette occasion concédé 2"40. C'est dire si l'Autrichienne avait frappé fort ! Et pourtant le deuxième acte, couru en nocturne, n'a pas été dénué de suspense. Championne olympique et championne du monde de la spécialité, Maria Riesch s'est à son tour fendue d'un chrono canon en seconde instance, prenant les rênes de la course malgré son 17e temps initial et résistant longtemps aux assauts d'une concurrence manifestement impressionnée par la démonstration de l'Allemande. A l'image d'une Nastasia Noens qui se contentera en définitive de la 6e place, comme à Aspen il y a un mois. Seule Marlies Schild, au final, sera parvenue à conserver 32 centièmes de marge dans la bataille, dilapidant tout de même 2"08 sur le deuxième tracé serpenté. Une vraie preuve de caractère ! Déjà triomphante à Levi et à Courchevel cette saison, la slalomeuse de la Wunderteam s'offre là une troisième victoire marquante, devant son public, prenant ainsi ses aises vis-à-vis d'une Tanja Poutiainen quatrième du jour et qui jusqu'alors collait à ses talons au classement de la discipline (300 points contre 250 pour la Finlandaise désormais). Comme mardi sur le géant, la belle opération de ce slalom de Semmering revient toutefois à Maria Riesch. Cantonnée au deuxième rang pour la deuxième journée consécutive, l'intéressée profite notamment de la sortie de piste de Lindsey Vonn dès la première manche pour assoir sa domination sur la Coupe du monde. La voilà forte d'une avance de 121 unités sur l'Américaine (738 contre 617) dans la course au gros globe. De quoi franchir sereinement le cap de la nouvelle année: "Je finis l'année au sommet. Cela ne veut pas dire grand chose mais c'est plaisant..."