Schalke se donne de l'air

  • A
  • A
Schalke se donne de l'air
Partagez sur :

Vendredi, en match avancé de la 11e journée de Bundesliga, Schalke 04 a glané un succès ô combien précieux (3-0) face au promu Sankt-Pauli. Raul, auteur d'un doublé, et Huntelaar ont tenu leur rôle de leaders, permettant à Schalke de sortir provisoirement de la zone rouge.

Vendredi, en match avancé de la 11e journée de Bundesliga, Schalke 04 a glané un succès ô combien précieux (3-0) face au promu Sankt-Pauli. Raul, auteur d'un doublé, et Huntelaar ont tenu leur rôle de leaders, permettant à Schalke de sortir provisoirement de la zone rouge. Pour une fois, à Gelsenkirchen, la soirée a débuté par des larmes. Celles d'un joueur adverse, qui plus est. Avant le coup d'envoi de cette rencontre placée sous le signe de la pression, l'émotion a donc pris le pas, à l'occasion de l'hommage rendu à Gerald Asamoah. L'ancien international allemand, qui a porté le maillot de Schalke pendant onze ans, a signé à l'intersaison à... Sankt-Pauli. La venue de son nouveau club était donc l'occasion rêvée de le remercier pour les services rendus, et les 34 buts inscrits. De quoi tirer des larmes au milieu offensif, accompagné de ses deux enfants, face à un kop bleu tout acquis à sa cause. La soirée débute donc par un fort joli moment, et les hommes de Felix Magath vont mettre un point d'honneur à le prolonger. Loin d'être rongés par le doute qui devrait les habiter, ils prennent le jeu à leur compte, et voit leur entame volontaire récompensée par un but superbe de Raul, à la conclusion d'un mouvement collectif d'école dès la 14e minute : Jurado, dans l'axe, décale Farfan sur la droite, qui temporise et lance Uchida dans son dos, lequel adresse un centre effleuré par Huntelaar et repris par Raul, sous le feu des critiques. Idéalement lancés, les joueurs locaux vont pourtant reculer, le schéma avec un milieu en losange mis en place par Magath offre des espaces, et le seul Jones placé devant sa défense souffre, tout comme sa charnière centrale, qui accuse un cruel manque de vitesse. Le promu tente crânement sa chance mais manque de réalisme. C'est ainsi que Schalke tient son avantage à la pause, mais n'est pas à l'abri d'une nouvelle déconvenue. 24 heures hors du rouge Pourtant, la seconde période permet à Raul et consorts de démontrer un visage autoritaire, sûrs d'eux, qu'on ne leur connaissait pas jusqu'alors. Farfan à droite, Edu à gauche, les centres se multiplient, Huntelaar est de plus en plus remuant, et inscrit logiquement le deuxième but, de la tête, sur corner (54e) du Péruvien. La Veltins-Arena chavire, profitant de moments de joie plutôt rares jusqu'alors dans la saison. Cette joie sera complète à la 81e, lorsque Raul s'offrira un doublé, sur un but opportuniste digne de ses plus belles heures. 3-0, la fête est complète, Schalke glane ainsi sa deuxième victoire de la saison, la première à domicile. Ce succès lui permet, aussi, de sortir de la zone de relégation, au moins pour 24 heures. Dans sa situation, voilà bien un plaisir que l'équipe de Felix Magath ne peut se permettre de bouder.