Schalke n'abdique pas

  • A
  • A
Schalke n'abdique pas
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Le club de Gelsenkirchen reste dans le sillage du Bayern.

BUNDESLIGA - Le club de Gelsenkirchen reste dans le sillage du Bayern. Surpris lors des deux dernières journées de championnat, quelque peu groggy après un revers face au Bayern qui aurait pu s'avérer fatal – comme en attesta son faux pas devant Hanovre la semaine suivante – Schalke 04 a repris sa marche en avant, samedi, en s'imposant sans trembler devant Moenchengladbach (3-1). Malgré l'égalisation rapide de Bobadilla après l'ouverture du score fulgurante de Rakitic, les joueurs de la Ruhr ont fait la décision de part et d'autre de la pause, grâce à Farfan puis Rakitic - cette fois sur penalty - alors auteurs de leur 8e et 7e réalisation respective de la saison. Une victoire nécessaire dans la course au titre. Car dans la foulée, le Bayern n'a rien laissé au hasard face à Hanovre, vainqueur 7-0 grâce à un triplé de Robben et deux doublés signés Olic et Müller. Un résultat net et sans bavure synonyme de leadership assumé - et récupéré - mais qui ne change pas grand-chose à la donne: oui, le suspense devrait perdurer jusqu'au bout outre-Rhin. Passé furtivement en tête à trois levées du verdict, Schalke 04 incarne assurément un rival de choix pour l'ogre bavarois. Un prétendant crédible à la succession des Loups de Wolfsburg – d'autant que Felix Magath, l'entraîneur des champions sortants, oeuvre à sa tête – qui n'aura toutefois pas la tâche facile d'ici à la fin de saison. L'équipe de Gelsenkirchen devant encore en découdre avec un Hertha Berlin jouant pour sa survie et un Werder Brême soucieux de s'assurer un avenir continental. Ce pendant que les Munichois se mesureront notamment à M'Gladbach et Bochum... Leverkusen craque encore Contraint de composer en cette fin de saison avec la pression de Schalke 04, le Bayern n'aura plus à subir en revanche celle du Bayer. Leader sans discontinuer de la 8e à la 23e journée de Bundesliga, Leverkusen, qui n'a savouré la gagne qu'une fois ces deux derniers mois, a encore craqué ce week-end, sur la pelouse d'un VfB Stuttgart qui a contrario est désormais reçu 15 (unités) sur 15 (2-1). Relégués à sept points du sommet, les hommes de Jupp Heynckes ont en outre eu la mauvaise surprise de perdre leur position sur le podium ce samedi après-midi. Avec huit succès pour deux nuls et seulement une défaite sur les onze derniers actes du championnat allemand, le Werder Brême, tombeur aujourd'hui d'un VfL Wolfsburg qui venait pourtant de s'octroyer sept victoires en huit matches (2-4), affiche ainsi clairement ses ambitions européennes, comme peuvent le faire Stuttgart et Dortmund depuis quelques temps. Pour Hambourg en revanche, le prochain exercice risque d'être confiné à l'échelle nationale. Une semaine après avoir renoué avec la gagne, le HSV a chuté a domicile devant Mayence (0-1).