Schalke 04 rêve de finale

  • A
  • A
Schalke 04 rêve de finale
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Après un parcours fantastique, Schalke 04 défie Manchester mardi.

Barcelone, le Real Madrid, Manchester United et… Schalke 04. Pour ses demi-finales de la Ligue des champions, les Allemands affrontent l’ogre mancunien. Après un miracle contre l’Inter Milan au tour précédent, le club de la Ruhr se sent prêt pour un nouvel exploit. Europe1.fr vous donne les clés du match.

Comme Monaco ? Le parcours de Schalke 04 rappelle celui de Monaco en 2004. A chaque match, les Monégasques n’étaient pas favoris mais parvenaient à renverser des grands d’Europe comme le Real Madrid. Pour reprendre un terme qu’on utilise en Coupe de France, les Allemands font figure de "Petit Poucet" de cette Ligue des champions. En quarts de finale, pas grand monde n’était prêt à mettre une petite pièce sur Schalke face à l’Inter Milan. Et pourtant, le tenant du titre a été foudroyé à domicile (5-2) avant de s’incliner une semaine plus tard à la Veltins-Arena (2-1).

Nom de code : outsider. Actuellement dixième de la Bundesliga, Schalke 04 n'a plus été sacré champion d'Allemagne depuis...1958. Seules coupes dans la salle des trophées du club : une Coupe de l'UEFA en 1997 et trois succès en Coupe d'Allemagne. Manchester est hyper favori pour ces demi-finales mais l'entraîneur allemand, Ralf Rangnick, a déjà annoncé la couleur : "nous sommes pas favoris mais nous sommes plus affamés". Le consultant Europe 1, Guy Roux, estime lui aussi que les Allemands "peuvent mettre en difficulté Manchester".

"Les joueurs de Schalke ravagent tout sur leur passage" :

Rooney et les autres. Plus besoin de présenter Manchester United et son incroyable palmarès. Juste un chiffre pour rappeler la suprématie européenne de l’actuel leader de Premier League : les Red Devils ont disputé deux des trois dernières finales de la C1. A chaque poste, il y aura danger pour Schalke. Rooney et "Chicharrito" impressionnent à la pointe de l’attaque. Derrière eux, ce n’est pas mal non plus. Nani, Valencia, Giggs, Park et même Evra sont capable de faire la différence à tout moment.

Un japonais en finale. Le défenseur de Schalke 04 Atsuto Uchida a déjà réussi un petit exploit. C’est le premier footballeur Japonais à atteindre les demi-finales de la Ligue des champions. "Quand j'étais au Japon, je regardais souvent les matches de Manchester United à la télé", a déclaré Uchida ce fan de Manchester. Recruté l'été dernier par Felix Magath pour 1,4 millions d'euros alors qu'il jouait au club japonais des Kashima Antlers, l'international nippon de 23 ans est devenu un des piliers du club allemand.

Raul toujours au top. Sa carrière était terminée. C'est en tout cas ce que pensaient de nombreux spécialistes quand Raul a quitté le Real Madrid l’été dernier. A bientôt 34 ans, l’attaquant espagnol revit sous le maillot bleu et a déjà marqué 18 buts (dont cinq en C1). Meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions (71 buts), il sera la première arme de Schalke face aux Mancuniens.