Schalke 04 "remercie" Magath

  • A
  • A
Schalke 04 "remercie" Magath
Partagez sur :

Schalke 04 a beau être en quarts de finale de la Ligue des champions, son entraîneur Felix Magath a été démis de ses fonctions ce mercredi. Sous entendant une véritable incompatibilité d'humeurs et avouant qu'une procédure juridique est en cours, le club de Gelsenkirchen s'en est justifié dans un communiqué, sans toutefois dévoiler le pot aux roses. Ralf Rangnick reprendra le flambeau.

Schalke 04 a beau être en quarts de finale de la Ligue des champions, son entraîneur Felix Magath a été démis de ses fonctions ce mercredi. Sous entendant une véritable incompatibilité d'humeurs et avouant qu'une procédure juridique est en cours, le club de Gelsenkirchen s'en est justifié dans un communiqué, sans toutefois dévoiler le pot aux roses. Ralf Rangnick reprendra le flambeau. Rarement un entraîneur a été limogé au lendemain d'une victoire. C'est le cas ce mercredi de Felix Magath, remercié par Schalke 04 après 20 mois de collaboration alors que son équipe s'est imposée devant Francfort ce week-end (2-1). Une mise au ban brutale, bien que dans l'air depuis un moment déjà. Le point final d'une union houleuse, et néanmoins jalonnée de quelques succès. La deuxième place obtenue l'année dernière par les pensionnaires de la Veltins-Arena en attestant. Cette saison il est vrai, le club de Gelsenkirchen fait pâle figure en Bundesliga. Dixièmes après 26 journées, les Raul et consorts ne comptent aujourd'hui que cinq points d'avance sur le premier relégable. Un rang indigne heureusement compensé dans les autres compétitions, Schalke 04 étant un futur finaliste de la Coupe d'Allemagne et ayant déjà en poche son billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Une qualification acquise la semaine passée aux dépens de Valence. Aux yeux du conseil d'administration réuni ce mercredi, ces deux campagnes victorieuses n'ont pas suffisamment pesé dans la balance. En froid avec ses dirigeants, certains de ses joueurs et même avec les supporters, Felix Magath était devenu persona non grata à Gelsenkirchen. "Il existe de très bonnes raisons pour cette séparation. Nous ne les développerons pas cependant, en raison de la procédure juridique en cours", précise dans un communiqué le président Clemens Tönnis, lequel estime que ce licenciement est "la meilleure issue pour le FC Schalke 04". Rangnick sur les rangs Selon la presse allemande, Felix Magath paierait là le prix de ses folies sur le marché des transferts, celui qui coiffait également la casquette de directeur sportif jusqu'alors ayant pris l'initiative d'alourdir considérablement la masse salariale de Schalke 04 (75 millions d'euros cette saison) sans toujours en référer à ses supérieurs. Et le limogeage de ce dernier pourrait coûter cher encore au club de la Ruhr, les médias spécialisés outre-Rhin avançant la somme de 12 millions d'euros d'indemnités en cas de victoire de l'intéressé dans le bras de fer qui l'oppose désormais à ses anciens employeurs. Pour ce qui est du terrain et de ses enjeux, Ralf Rangnick sera en charge de prendre la relève, et ainsi mener de front trois challenges: assurer le maintien de Schalke 04, poursuivre la quête européenne et décrocher la Coupe d'Allemagne le 21 mai prochain contre Duisbourg. Ancien de la maison, de l'été 2004 à décembre 2005, celui-ci était libre de tout engagement depuis son départ d'Hoffenheim en janvier dernier. Nommé officiellement jeudi, il prendra ses fonctions le 1er avril prochain contre Sankt Pauli. En attendant, Seppo Eichkorn, l'entraîneur-adjoint, assurera l'intérim ce week-end pour le match de Bundesliga face au Bayer Leverkusen.