Saurina: "Une décision réfléchie"

  • A
  • A
Saurina: "Une décision réfléchie"
Partagez sur :

Après une saison passée à Chambéry, Guillaume Saurina a décidé de mettre fin à l'expérience prématurément, pour revenir à Nîmes. L'arrière gauche revient sur ce choix, motivé par des raisons personnelles, et se projette sur une saison durant laquelle il espère que le club gardois obtienne son maintien le plus rapidement possible.

Après une saison passée à Chambéry, Guillaume Saurina a décidé de mettre fin à l'expérience prématurément, pour revenir à Nîmes. L'arrière gauche revient sur ce choix, motivé par des raisons personnelles, et se projette sur une saison durant laquelle il espère que le club gardois obtienne son maintien le plus rapidement possible. Guillaume, pourquoi ce retour à Nîmes, après une seule saison à Chambéry ? C'est une décision réfléchie. C'est motivé par des raisons essentiellement familiales. Ma mère est malade, et ce qui arrivé à Niko Karabatic cette saison (le décès de son père, Branko, en mai dernier, ndlr) nous a beaucoup touchés dans la famille. C'est essentiellement à partir de là que j'ai pris cette décision. A partir du moment où c'est arrivé, j'ai vraiment commencé à y penser. Y avait-il une inquiétude sur une éventuelle relégation de Nîmes ? Il y avait une envie de revenir dans le coin donc oui bien sûr, il y avait une petite peur qu'ils descendent en D2. Mais l'essentiel pour moi était de bien finir avec Chambéry. J'ai fini les choses comme il faut je pense, étape par étape. Une fois la saison finie, il était temps de penser à Nîmes. Quel est votre bilan de cette année passée à Chambéry ? Il est plutôt bon, même si personnellement mes performances n'ont pas été exceptionnelles. Je pense avoir progressé. Maintenant, l'objectif c'est de faire profiter Nîmes de cette expérience. Quels sont les objectifs pour Nîmes pour cette saison ? Pour cette saison, ça va être d'assurer le maintien le plus rapidement possible. Et puis après, on veut continuer à grandir pour permettre au club de viser autre chose que le maintien dans les saisons à venir. "J'ai trouvé un groupe avec une grande motivation" Et personnellement ? Apporter mon expérience et ce que j'ai pu apprendre pour en faire profiter les jeunes. Avec Franck (Junillon) et Damien (Scaccianoce), on a plus d'expérience donc on doit en faire profiter les plus jeunes afin d'assurer ce maintien, et que dans les saisons à venir, le club progresse. Comment se passe la préparation pour le moment ? Elle est très physique. C'est dur (rires). Jérôme Chauvet a repris le poste d'entraîneur (à la place de Laurent Puigségur, ndlr), avec Romuald Notari en second, et on a une préparation physique assez intense. On a peu de matches de préparation. Vous avez tout de même joué contre Istres, et ça c'est plutôt bien passé (29-19)... Ce match s'est bien passé, mais ce sont des matches de préparation, on ne peut pas réellement en tenir compte. Avez-vous retrouvé un groupe marqué par la saison dernière, qui s'est avérée compliquée pour le club, avec notamment 14 matches sans victoire pour démarrer la saison ? Non pas du tout. J'ai trouvé un groupe avec une grande motivation, et plein d'envie. C'est plutôt encourageant pour la suite. Un mot sur l'apport des recrues... Il y a Yacine Idrissi qui est comme moi, et qui revient au club même si il était parti depuis un peu plus longtemps. Ensuite, il y a Irfan Kovac, qui au vu du premier match et des trois semaines qui viennent de s'écouler, est une belle surprise, ça se passe très très bien pour l'instant. Et puis après il y a Jérémy Vergely, avec qui ça se passe très bien aussi. C'est un bon pivot et en plus, c'est un mec super. Il y a plein d'espoirs pour la saison à venir. Tous les ingrédients sont réunis pour que redeveniez meilleur buteur du championnat, comme il y a deux ans... Pour cette saison les objectifs collectifs vont primer sur les objectifs personnels, donc je n'en fais absolument pas une priorité. La priorité c'est le maintien le plus rapidement possible.