Sanchez, un dribbleur de plus au Barça

  • A
  • A
Sanchez, un dribbleur de plus au Barça
Partagez sur :

C'est l'un des feuilletons du mercato estival qui se termine: le Chilien Alexis Sanchez, 22 ans, qui vient de terminer la Copa America avec sa sélection, s'engagera lundi pour cinq ans en faveur du FC Barcelone. Ce transfert rapporte environ 35 millions d'euros à l'Udinese, où le joueur évoluait depuis trois saisons, et devrait amener une touche de technique supplémentaire aux champions d'Europe.

C'est l'un des feuilletons du mercato estival qui se termine: le Chilien Alexis Sanchez, 22 ans, qui vient de terminer la Copa America avec sa sélection, s'engagera lundi pour cinq ans en faveur du FC Barcelone. Ce transfert rapporte environ 35 millions d'euros à l'Udinese, où le joueur évoluait depuis trois saisons, et devrait amener une touche de technique supplémentaire aux champions d'Europe. Ça va se bousculer sur le front de l'attaque catalane en 2011/12. Avec Leo Messi, David Villa, Pedro, peut-être Bojan (s'il ne signe pas à la Roma), Ibrahim Afellay et désormais Alexis Sanchez, le FC Barcelone se retrouve en effet fort bien pourvu en joueurs offensifs. Des joueurs dotés de profils assez identiques, à savoir que le Barça privilégie l'agilité technique sur le reste, notamment le physique, de façon à produire un jeu collectif loué aux quatre coins de la planète. Pas étonnant que la première grosse recrue estivale du champion d'Europe s'inscrive dans ce "moule", en la personne d'Alexis Sanchez qui, d'après le site du Barça, est attendu ce week-end à Barcelone pour passer les tests médicaux d'usage avant de signer lundi un contrat de cinq ans. Un contrat qui était dans l'air depuis un bout de temps mais qui butait sur la volonté de l'Udinese, où le Chilien évoluait depuis trois saisons (il était arrivé de River Plate à l'été 2008, mais avait signé dès 2006 en faveur du club du Frioul qui l'avait aussitôt prêté) de ne pas brader sa pépite. Guardiola: "C'est lui qui possède le profil le plus proche de ce que l'on recherche" Finalement, les deux clubs se sont mis d'accord jeudi moyennant une indemnité de 26 millions d'euros assortie de bonus divers pour un montant total de 37,5 millions d'euros. Une belle somme que le Barça estime cependant justifiée pour un joueur, le premier Chilien à évoluer sous les couleurs blaugrana, élu la saison dernière meilleur joueur de la Serie A par la Gazzetta dello Sport, avec à son actif 12 buts en 31 matches, dont quatre lors du même match face à Palerme. Des performances qui, alliées à l'efficacité en pointe de l'attaquant international italien Antonio Di Natale (28 buts, meilleur réalisateur du Calcio), ont permis à l'Udinese de se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des champions en terminant quatrième du Championnat transalpin. A seulement 22 ans, Alexis Sanchez compte déjà 40 sélections avec l'équipe nationale du Chili, il a disputé la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud (huitième de finaliste, battu par le Brésil) et vient de terminer la Copa America, le Chili s'étant incliné en quarts face à l'une des équipes surprises de la compétition, le Venezuela. Le site du Barça le décrit comme un joueur "particulièrement remarquable pour sa vitesse et son habileté ballon au pied", "explosif, imprévisible", "capable de tirer de loin et d'occuper tout le front de l'attaque". Mardi, en conférence de presse, son nouvel entraîneur, Pep Guardiola expliquait, à propos de Sanchez: "Il a de grosses capacités de débordement, il joue de manière très verticale, on m'a dit que c'est un bon garçon et c'est lui qui possède le profil le plus proche de ce que l'on recherche." Bref, un nouveau Messi ?