San Antonio, le beau roman

  • A
  • A
San Antonio, le beau roman
Partagez sur :

Tony Parker et les siens enfoncent le clou. Samedi soir, le meneur français (19 points - 9 passes) et les Spurs ont signé un 10e succès d'affilée, face à Cleveland, 116-92. De son côté, le Miami de Lebron James est tombé pour la cinquième fois de la saison, à Memphis, sur un panier de Gay au buzzer (97-95). Tout comme Batum et Portland, à domicile, devant Utah (94-103).

Tony Parker et les siens enfoncent le clou. Samedi soir, le meneur français (19 points - 9 passes) et les Spurs ont signé un 10e succès d'affilée, face à Cleveland, 116-92. De son côté, le Miami de Lebron James est tombé pour la cinquième fois de la saison, à Memphis, sur un panier de Gay au buzzer (97-95). Tout comme Batum et Portland, à domicile, devant Utah (94-103). LE MATCH: SAN ANTONIO-CLEVELAND (116-92) "Je me concentre à 100% sur les Spurs et j'essaie de gagner des matches de basket." Et ça marche. Interrogé récemment sur les derniers épisodes de sa vie conjugale, le divorce avec Eva Longoria, Tony Parker répondait simplement ceci. Visiblement, son application, et celles de ses coéquipiers, sur un parquet de basket continuent de faire le bonheur de San Antonio. Ou les malheurs de ses adversaires, à l'image de Cleveland qui n'a pu enrayer samedi soir la machine texane, victorieuse 116-92. Le meneur français fut une nouvelle fois le meilleur marqueur des Spurs avec 19 points inscrits en 28 minutes de jeu, sans oublier les neuf passes et les cinq rebonds. Les deux autres membres du Big Three de San Antonio, Tim Duncan et Manu Ginobili, ont signé respectivement 8 points (en 17 minutes) et 13 points pour 6 passes. Le banc de Gregg Popovich ne fut pas en reste, et c'est aussi une des clés de la réussite des Spurs en ce début de saison. Comme en témoignent les feuilles du rookie, l'intérieur Tiago Splitter (18 pts à 7 sur 10), ainsi que de Matt Bonner (12 pts) ou de Gary Neal (10 pts). On est loin de l'exercice précédent au cours duquel Popovich et ses protégés avaient déjà concédé la défaite à 6 reprises après 12 matches. Cette série de 10 succès de rang et ce ratio 11-1, constitue un record dans l'histoire du club texan. "C'est un très bon début pour nous. Il y aura des hauts et des bas, c'est sûr, mais cette équipe est bâtie sur ce que l'on a fait la saison dernière", commente Tim Duncan. Les Spurs ont logiquement été arrêtés en demi-finale de conférence par Phoenix mais les leçons ont été bien retenues. Et sans blessé majeur, les affaires sont évidemment mieux engagées. A confirmer dimanche contre Orlando. LES FRANÇAIS Outre la performance de Tony Parker avec les Spurs (voir plus haut), d'autres Français se sont distingués samedi soir. Boris Diaw, le polyvalent de Charlotte, a été le meilleur de son équipe, victorieuse samedi contre Phoenix (123-105). L'ancien Palois a compilé 26 points et 6 passes. Une feuille de statistiques bien plus séduisante que celle rendue la veille à Miami (8 pts). Diaw bat au passage son record de points inscrits en un match depuis le début de la saison. Nicolas Batum est à créditer également d'une performance correcte (14 pts - 6 rebonds) avec un bémol, toutefois, une sortie du parquet après six fautes avec Portland, dominé à domicile par Utah (103-94). Ils ont moins brillé, en revanche. Trois points et autant de rebonds, tel est le bilan pour Michael Pietrus en 25 minutes, lors de la victoire d'Orlando à Indiana (90-86). Ronny Turiaf a aussi connu le succès avec les siens, celui des Knicks chez les Clippers, mais il doit se contenter de trois rebonds, deux points et quatre passes. Johan Petro, qui a bénéficié de 11 minutes sous le maillot des Nets battus à Denver (107-103), enregistre quatre points et trois rebonds. LA STATISTIQUE Absent toute la saison dernière à cause d'une blessure au genou, Blake Griffin rattrape le temps perdu. Samedi contre les Knicks de New York, le numéro un de la draft 2009 a marqué 44 points, délivré 7 passes et pris 11 rebonds ! L'énorme performance du rookie de Los Angeles n'a pas empêché les Clippers de s'incliner 124-115, leur neuvième défaite consécutive. Il faut dire qu'en face, Amare Stoudemire avait également enfilé son habit de gala : 39 points et 11 rebonds.