Sakho: "Un grand moment"

  • A
  • A
Sakho: "Un grand moment"
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Au Camp des Loges, Mamadou Sakho évoque le premier tour de la Ligue Europa.

LIGUE EUROPA - Au Camp des Loges, Mamadou Sakho évoque le premier tour de la Ligue Europa. Mamadou, le Paris Saint-Germain est de retour en Coupe d'Europe après un an d'absence. Qu'attendez-vous de ces retrouvailles et de cette rencontre face au Maccabi Tel-Aviv ? Le groupe est excité ! En plus, on va jouer devant notre public donc on aura d'autant plus à coeur de l'emporter. Et la Coupe d'Europe, qu'est-ce que ça représente pour vous ? Sur le plan personnel, c'est en Coupe d'Europe que j'ai disputé mon tout premier match officiel et c'était vraiment un grand moment pour moi (face à l'AEK Athènes en 16e de finale de la Coupe UEFA, en février 2007, ndlr). C'est donc forcément particulier. Sinon c'est très important pour le club ainsi que pour les supporters, qui attendent ça depuis un moment. Comment allez-vous aborder ce barrage d'accession à la Ligue Europa, double confrontation, qui peut donc vous permettre de rejoindre la "vraie" compétition ? On le prend vraiment comme un "vrai" match de Coupe d'Europe et non comme un barrage. On est concentrés pour le remporter et surtout pour nous qualifier à l'issue du match retour. Votre entraîneur pourrait instaurer un certain "turn-over" pour cette rencontre, croyez-vous que cela puisse être positif pour le futur de faire souffler certains cadres ? Franchement, c'est le choix du coach ! Et il va essayer de mettre l'équipe la plus compétitive possible. Après rien ne dit que je serais titulaire... "Il faut rester serein" Que savez-vous de cette équipe du Maccabi Tel-Aviv ? Je sais que c'est une grosse équipe israélienne, qui joue dans un bon championnat et qui a l'habitude de se qualifier en Coupe d'Europe. Il faudra donc être très concentré demain. Est-ce qu'on accepte l'étiquette de favoris ? Ça c'est vous qui le dites... Vous restez sur deux bonnes prestations en Ligue 1 après une victoire face à Saint-Etienne (3-1) et un match nul à Lille (0-0). Pensez-vous que cela soit annonciateur d'une grosse saison du PSG ? On a fait deux matches solides, c'est vrai. Maintenant, il faut surtout rester serein. On doit continuer à travailler, pour être le plus efficace possible sur le long terme. Car il reste encore beaucoup de matches à jouer, que ce soit en championnat ou à travers les Coupes. Est-ce la meilleure équipe du PSG dans laquelle vous ayez évolué ? Pas spécialement. Mais c'est vrai que cette année on a un gros groupe avec deux nouveaux joueurs, qui nous apportent beaucoup, Nenê et Bodmer. Ils nous font beaucoup de bien psychologiquement et sur le terrain aussi, bien sûr. Mais comme je le disais, il reste encore beaucoup de matches à jouer... Que vous inspire les nouvelles mesures prises au Parc des Princes et l'absence d'ambiance qui en découle ? Certains pensent que cela vous permet d'évoluer plus libéré... Ce n'est pas une question de jouer plus libéré ou pas. On est avant tout concentré sur le terrain et tout ce qu'on peut faire c'est d'essayer d'avoir les meilleurs résultats possibles. Un mot pour finir sur votre première convocation chez les Bleus lors du match amical en Norvège. Le regard que l'on peut porter sur vous a-t-il changé au sein du groupe parisien ? Non, non... (Sourire) Tout se passe toujours très bien, on me chambre juste un petit peu plus...