Saint-Raphaël ne perd pas le Nord

  • A
  • A
Saint-Raphaël ne perd pas le Nord
Partagez sur :

Le duel des outsiders de D1 a tourné à l'avantage de Saint-Raphaël, vainqueur mercredi à Dunkerque (29-26) en ouverture de la 2e journée du championnat. Les Varois profitent de ce succès pour prendre provisoirement la tête du classement.

Le duel des outsiders de D1 a tourné à l'avantage de Saint-Raphaël, vainqueur mercredi à Dunkerque (29-26) en ouverture de la 2e journée du championnat. Les Varois profitent de ce succès pour prendre provisoirement la tête du classement. Choc d'ambitieux aux Stades de Flandres ! Désireux de sortir de l'ombre de Montpellier et Chambéry dans le paysage du handball français, Dunkerque et Saint-Raphaël s'expliquaient ce mercredi en ouverture de la 2e journée de D1. Profitant des absences de Sébastien Bosquet, out jusqu'à la fin de l'année en raison d'une blessure à l'aponévrose plantaire, et de Bastien Lamon, les Varois ont réalisé une excellente opération en repartant du Nord-Pas-de-Calais avec les deux points de la victoire (29-26). Un succès bâti dès les premières minutes pour des Varois qui prennent le match par le bon bout et imposent leur loi face à des locaux qui ne reviendront jamais sur leurs adversaires. Auteurs de trop nombreuses pertes de balle dans le premier acte (6), les Dunkerquois atteignent la pause avec trois longueurs de retard (12-15). Un écart que les joueurs de Patrick Cazal ne parviendront jamais à combler, malgré une poussée en deuxième période qui les fera revenir à -1 au tableau d'affichage. "On avait perdu 4 fois contre eux la saison dernière. On avait à coeur de montrer qu'on a progressé", assurera après coup sur les antennes de Canal+ Sport Dan-Rares Fortuneanu. "Ils ont imposé un rythme, on n'a pas réussi à mettre de l'envie. D'habitude, on les prend sur la vitesse et là, ils ont imposé leur rythme, ils ont très bien joué et méritent amplement leur victoire, estimera de son côté le gardien des vaincus, Vincent Gérard, avant d'évoquer le prochain rendez-vous de l'USDK, la semaine prochaine à Chambéry. On va d'abord se reposer, se remettre sur la déception. Tout n'est pas fini, on n'est qu'à la 2e journée."