Saint-Etienne boit la tasse

  • A
  • A
Saint-Etienne boit la tasse
Partagez sur :

Au terme d'une rencontre pauvre en occasions de but, Saint-Etienne a enregistré sa quatrième défaite consécutive sur la pelouse de Caen (0-1), samedi soir, à l'occasion de la 26e journée de Ligue 1. Des Verts très mal en point ces dernières semaines au contraire des Caennais qui profitent pleinement de la victoire offerte par Youssef El-Arabi dans les arrêts de jeu.

Au terme d'une rencontre pauvre en occasions de but, Saint-Etienne a enregistré sa quatrième défaite consécutive sur la pelouse de Caen (0-1), samedi soir, à l'occasion de la 26e journée de Ligue 1. Des Verts très mal en point ces dernières semaines au contraire des Caennais qui profitent pleinement de la victoire offerte par Youssef El-Arabi dans les arrêts de jeu. En manque de confiance après une série de trois défaites enregistrées successivement face à Lyon, Marseille et Nice, les Verts avaient à coeur de redresser la barre à l'occasion de la réception de Caen. La rencontre devait servir de déclic, notamment après la "faillite mentale" évoquée par le coach stéphanois Christophe Galtier après le dernier match perdu face aux Aiglons. Mais sans Dimitri Payet, absent samedi soir en raison d'une blessure à la cuisse droite, le secteur offensif des visiteurs, emmené par l'international Espoir tricolore Emmanuel Rivière, a montré un bien pâle visage, même si la première occasion du match était pourtant à mettre à l'actif de Saint-Etienne. Sur un centre bien tiré par Bakary Sako, Josuha Guilavogui a manqué sa frappe du plat du pied (7e). La soirée s'annonçait a priori assez tranquille pour Jérémie Janot, qui a dû attendre la demi-heure de jeu pour toucher son premier ballon, bien capté dans ses gants, à la suite une tête sans conviction du Caennais Yohan Mollo (30e). Planquées chacune de son côté derrière une stratégie visant à fermer le jeu et conserver le plus possible le ballon pour ne pas se découvrir et évoluer ensuite en contre, les deux équipes ont attendu les cinq dernières minutes de la première période pour offrir un peu de spectacle au stade Michel d'Ornano. El Arabi crucifie les Verts Pour sa première titularisation dans les rangs normands, Benjamin Morel, 23 ans, s'est ainsi illustré par une superbe reprise de volée qui a frôlé la barre transversale de Jérémie Janot, signant la première véritable occasion du match pour les locaux (39e), avant que Sako, à son tour, ne trouve le poteau d'Alexis Thébaux (44e) à la suite d'une belle action combinée côté gauche. En toute fin de première période, la tête de Youssef El-Arabi trouve cette fois la barre du portier des Verts, et manque de peu de franchir la ligne (45e). Terminée sur un triste bilan de zéro tir cadré, et la nouvelle blessure de Grégory Proment en cours de jeu (remplacé par Damien Marcq, 25e), la suite de la rencontre n'annonçait rien de mieux. Ce sont pourtant les Caennais, qui ont repris le match en main dès le retour des vestiaires, obligeant Jérémie Janot à revêtir le bleu de chauffe à deux reprises, pour sortir deux parades de haut vol, sur un ballon dévié par le pied de son défenseur Moustapha Bayal tout proche de tromper son gardien (75e), avant de voir la barre transversale sauver son équipe quelques minutes plus tard (82e), à la suite d'une sortie mal négociée devant Kandia Traoré. Malgré le réveil tardif des Verts en fin de rencontre, les locaux finissent par dénouer un match qui semblait inextricable. Sur un centre en retrait de Yohan Mollo, l'international marocain Youssef El-Arabi profite des errements de la défense stéphanoise pour tromper Janot dans les arrêts de jeu. Une défaite dure à encaisser pour des visiteurs, qui voient s'éloigner encore un peu plus les places européennes.