Saint-André: "Beaucoup d'envie"

  • A
  • A
Saint-André: "Beaucoup d'envie"
Partagez sur :

Soldée par un large succès (34-3) aux dépens du promu lyonnais, la première sortie du RC Toulon vendredi, à Mayol, était de nature à satisfaire Philippe Saint-André. Conscient qu'"il en faudra beaucoup plus" pour restaurer l'image d'un club écornée la saison dernière, le manager toulonnais appréciait tout autant la performance de ses recrues que l'intégration réussie de plusieurs jeunes Espoirs.

Soldée par un large succès (34-3) aux dépens du promu lyonnais, la première sortie du RC Toulon vendredi, à Mayol, était de nature à satisfaire Philippe Saint-André. Conscient qu'"il en faudra beaucoup plus" pour restaurer l'image d'un club écornée la saison dernière, le manager toulonnais appréciait tout autant la performance de ses recrues que l'intégration réussie de plusieurs jeunes Espoirs. Philippe, le score de ce premier match de préparation est large en votre faveur. La copie vous satisfait ? Je suis satisfait parce qu'il y avait beaucoup d'envie, ça, c'est important. Tout n'était pas parfait, on avait construit deux paquets d'avants, mais c'est intéressant, on avait panaché avec beaucoup de jeunes. Après, derrière, on avait moins de solutions parce qu'on comptait beaucoup de blessés. Sur la physionomie du match, le score est quand même lourd pour le LOU parce qu'on marque un essai sur interception, un autre sur une touche à cinq mètres, où on est un peu chanceux. Mais je pense qu'on a montré beaucoup de puissance, on a été bien en place défensivement et on a tenu le ballon avec beaucoup, beaucoup de jeunes, je le répète (onze joueurs du centre de formation étaient présents sur le terrain, ndlr). Cette première sortie est-elle de nature à vous rassurer, si besoin en était ? Il en faudra beaucoup plus, il faudra qu'on soit mieux collectivement en attaque comme aussi sur l'occupation du terrain et nos montées défensives. Physiquement, on voit qu'il y en a qui ont encore vraiment besoin de bosser parce qu'au bout d'une demi-heure, c'était un peu dur pour certains. On voit de nouvelles recrues, qui ont marqué des points, Dumora (Julien) au pied, David Smith à la main. Et puis, je crois que c'était bien de revoir le public de Mayol, qui a répondu présent ; je crois qu'ils étaient en manque de rugby. C'est sûr qu'aujourd'hui, il y avait beaucoup plus d'envie que lors de notre dernier match à Montpellier (le RCT restait sur un revers 27-3 face au MHR lors de la dernière journée de saison régulière, ndlr)... "Etre champion du monde des matches amicaux, ce n'est pas intéressant" Il va vous falloir monter en régime vendredi prochain face aux Saracens... On va essayer, mais ce seront des performances différentes. On va jouer les Champions d'Angleterre après avoir joué les Champions de Pro D2. Ça va être différent. Mais être champion du monde des matches amicaux, ce n'est pas intéressant, ce qui l'est en revanche, c'est d'être prêt pour le premier match contre Biarritz à domicile (le 27 août, ndlr). Cette jeunesse que vous intégrez vous permet d'étoffer l'effectif. Ça donne des idées ? Je crois qu'on a des jeunes qui bossent énormément avec nous. Sur ce match-là, on leur a donné la chance. Certains ont fait des choses intéressantes, d'autres parce que l'envie dépasse parfois la raison ont raté des placages et sont sortis des systèmes. Mais la copie est pas mal aujourd'hui, et puis on n'a pas de blessés. C'est bien, on voit des jeunes joueurs qui s'envoient et des nouvelles recrues qui manifestent de l'envie aussi ; maintenant, il faut que la mayonnaise prenne et qu'on fasse une belle saison.