Saha refait surface

  • A
  • A
Saha refait surface
Partagez sur :

FOOT - Everton se rend à Portsmouth, samedi pour le compte de la 7e journée de Premier League, avec un Saha en grande forme.

Longtemps gêné par des blessures à répétition, Louis Saha retrouve la forme à Everton. Auteur de quatre buts en autant de matches depuis le début de la saison, l'attaquant tricolore est devenu l'atout offensif n°1 des Toffees, qui se déplacent à Portsmouth samedi, lors de la 7e journée de Premier League."Louis est l'un des tous meilleurs joueurs que j'ai eu l'occasion d'entraîner jusqu'à présent." David Moyes, l'entraîneur d'Everton, ne tarit pas d'éloges sur son attaquant Louis Saha. Sans doute le technicien rouquin, qui n'a connu que l'obscur club de Preston North End avant d'atterrir chez les Toffees en 2002, a-t-il oublié le jeune et tumultueux Wayne Rooney, qu'il a dirigé deux saisons durant. Mais si sa mémoire ne lui fait pas défaut, alors ce compliment a de la valeur.Une chose est sûre, en tout cas: le début de saison de l'avant-centre français mérite quelques phrases bien senties. Auteur de quatre buts en autant de matches, il s'est permis d'inscrire un doublé contre Blackburn (3-0), le week-end dernier, lors de la 6e journée de Premier League. "Il est heureux sur le terrain et apporte un vrai plus à l'équipe", se réjouit son coach, qui doit savoir que cela n'a pas toujours été le cas ces derniers temps. Joueur aussi fragile qu'agile du temps où il évoluait à Manchester United (2003-08), l'ex-international tricolore avait fini par lasser les Red Devils par ses blessures à répétition. Et disparaître des petits papiers de Raymond Domenech chez les Bleus. Trouver le déclicIl avait failli en être de même pour sa première année dans l'autre club de Liverpool. Mais depuis la reprise, Louis Saha a retrouvé le sourire. Son club, treizième du championnat avec seulement six points en cinq rencontres, nettement moins. Qu'importe, l'ancien Messin est en feu. Parfois même un peu trop, comme lorsqu'il a écopé d'un carton rouge contre l'AEK Athènes en Ligue Europa, une compétition où il a déjà frappé deux fois.Avec dans son dos le meneur de jeu Steven Pienaar, lui aussi à son avantage contre les Rovers il y a une semaine, "P'tit Louis" aura à coup sûr d'autres occasions de briller cette saison. Mais les Toffees, fessés par Arsenal d'entrée malgré un but du Français (1-6), battus par le promu Burnley (0-1) puis par le non moins modeste Wigan (1-2), ne vont pas pouvoir se contenter de la réussite d'un seul homme bien longtemps. Le déplacement samedi à Portsmouth, surprenant dernier du classement, peut être le déclic qui leur manquait. Louis Saha, lui, l'a déjà eu.