Saha fait parler de lui

  • A
  • A
Saha fait parler de lui
@ Reuters
Partagez sur :

FOOTBALL - Louis Saha sera désireux de mener Everton à la victoire face à Manchester.

FOOTBALL - Louis Saha sera désireux de mener Everton à la victoire face à Manchester. "P'tit Louis" est redevenu le "Roi Louis"... En parcourant les 35 miles qui séparent Old Trafford de Goodison Park à l'été 2008, Louis Saha a enfin retrouvé le plaisir de jouer régulièrement et surtout mis de côté ces – trop – nombreuses blessures qui ont rythmé sa carrière. Auteur d'un doublé lors de la victoire d'Everton face à Chelsea (2-1), l'ancien Messin s'est rappelé au bon souvenir d'une Premier League découverte il y a déjà onze années, sous le maillot de Newcastle. Passé ensuite par Fulham, où il avait littéralement explosé et enfilé les buts comme des perles, puis Manchester United, où il a accumulé les blessures en tout genre mais tout de même participé à la conquête de deux championnats et une Ligue des champions, ce Parisien de naissance s'était retrouvé à la croisée des chemins à l'été 2008. Alors confronté au scepticisme des clubs intéressés, il avait fait une étonnante proposition aux dirigeants d'Everton, offrant de jouer gratuitement dans un premier temps afin de prouver sa valeur ! "King Louis" en est déjà à treize réalisations "C'est effectivement quelque chose que j'ai proposé à Everton, mais ce n'est finalement pas arrivé, confiait-il alors au Mirror, avant de tordre le cou à certaines rumeurs sur ses blessures. Dire que je n'avais rien est complètement faux... Il m'est même arrivé de jouer avec six ou sept morceaux de cartilage dans mon genou !" Un passif qui n'a pas fait reculer l'autre club de la Mersey, qui n'a pas eu à regretter son choix malgré une première saison mi-figue, mi-raisin du buteur tricolore, auteur de six réalisations en vingt-trois matches de championnat. Mais après avoir changé de numéro de maillot, arborant désormais le huit au lieu du neuf, "King Louis" s'est préparé comme jamais, mettant toutes les chances de son côté afin de réussir une grande saison. Il égalera samedi face aux Red Devils son plus grand total de matches disputés en huit ans (24), et compte déjà treize buts au compteur en Premier League. A en croire son entraîneur, il doit pourtant faire mieux. "Il aurait dû en marquer quatre, pas deux !", fulminait ainsi David Moyes après son doublé face aux Blues, l'avant-centre des Toffees ayant notamment vu son penalty arrêté par Petr Cech. Ses coéquipiers, à l'image de son compatriote Sylvain Distin, le voient eux déjà de retour en équipe de France, alors que sa dix-huitième et dernière sélection remonte au 15 novembre 2006, à l'occasion d'un match amical face à la Grèce. "Louis a, évidemment, toutes les qualités requises pour jouer la Coupe du monde avec les Bleus, déclare l'ancien Gueugnonnais dans le Liverpool Echo. Il faut juste qu'il reste en forme car c'est ça qui l'a empêché de revenir en équipe de France par le passé." Disposant de moins de solutions actuellement en attaque avec la blessure d'André-Pierre Gignac et la méforme de Thierry Henry, Raymond Domenech pourrait être tenté de faire appel à lui pour le match amical face à l'Espagne le 3 mars prochain. Celui qui fêtera ses 32 ans en août serait donc bien inspiré de briller samedi face à ses anciens partenaires de Manchester United. Car on a connu pire comme caisse de résonnance...