Sagnol et Desailly intègrent la FFF

  • A
  • A
Sagnol et Desailly intègrent la FFF
Partagez sur :

Alors que l'équipe de France s'apprête à jouer deux matches capitaux dans la course à la qualification pour l'Euro 2012, la Fédération française de football a annoncé ce jeudi la nomination de deux anciens internationaux tricolores: Willy Sagnol et Marcel Desailly, qui occuperont respectivement des fonctions de pilotage des sélections nationales et de représentant de la FFF auprès des fédérations africaines.

Alors que l'équipe de France s'apprête à jouer deux matches capitaux dans la course à la qualification pour l'Euro 2012, la Fédération française de football a annoncé ce jeudi la nomination de deux anciens internationaux tricolores: Willy Sagnol et Marcel Desailly, qui occuperont respectivement des fonctions de pilotage des sélections nationales et de représentant de la FFF auprès des fédérations africaines. Souvent critiquée pour son manque d'ouverture vis-à-vis des anciens internationaux, la Fédération française de football semble avoir changé de cap depuis le naufrage de Knysna. Laurent Blanc et Alain Boghossian pourraient en effet être amenés prochainement à croiser deux anciens coéquipiers dans les couloirs du siège de la FFF ou au Centre technique national Fernand-Sastre à Clairefontaine. L'instance dirigeante du football français a annoncé jeudi, par le biais de son président Noël Le Graët, la nomination de Willy Sagnol et Marcel Dessailly. L'ancien latéral droit de Monaco et du Bayern Munich, formé à Saint-Etienne, qui compte 58 sélections en Bleu, occupera prochainement des fonctions de pilotage des sélections nationales. Son travail inclut toutes les sélections de jeunes, "des 15 ans jusqu'aux Espoirs", mais pas l'équipe de France A et l'équipe de France féminine. "Il sera proche de la présidence et travaillera en harmonie avec la DTN mais aura un oeil nouveau sur toutes nos sélections Espoirs", a confié à son propos Noël Le Graët. Sagnol: "Instaurer une logique de fonctionnement" "Mon arrivée à la fédération s'inscrit dans une volonté de poursuivre un projet en essayant peut-être d'y amener un regard un peu plus neuf. Mon rayon sera uniquement les sélections nationales de jeunes jusqu'aux Espoirs. Il doit y avoir une certaine logique dans le fonctionnement: on ne peut pas faire travailler des équipes de jeunes d'une manière complètement opposée à sa conception du foot (celle de Laurent Blanc) et sa façon de faire jouer l'équipe de France. Il y aura des échanges pour essayer d'harmoniser tout ça", a précisé Sagnol. De son côté, le champion du monde et d'Europe aux 116 sélections, passé par Nantes, l'OM, l'AC Milan et Chelsea, sera chargé de représenter la FFF auprès des fédérations africaines ainsi que de la CAF (Confédération africaine de football). "Je vais lui confier la représentation de la fédération en Afrique: la demande de matches amicaux, la formation, c'est-à-dire former les cadres africains s'ils le souhaitent et les recevoir à Clairefontaine", a indiqué le président de la FFF avant de laisser la parole à l'ancien défenseur, qui avait un temps été pressenti pour prendre les rênes de la sélection ghanéenne, pays où il est né. "On peut renouer le contact avec les fédérations africaines et apporter l'expertise de la fédération (française) au football africain. Nous avons beaucoup d'entraîneurs en difficulté et l'Afrique est demandeuse d'entraîneurs. Donc, il faut reprendre contact avec les fédérations. Cela peut être un des objectifs de ma fonction". Reste désormais à savoir si les deux anciens joueurs parviendront à trouver leur place au sein de la FFF aussi bien qu'ils avaient réussi à le faire en équipe de France.