Ryder Cup, du swing et du tweet

  • A
  • A
Ryder Cup, du swing et du tweet
@ Reuters
Partagez sur :

GOLF - Le capitaine de l'équipe européenne autorise finalement les tweets dans son équipe.

GOLF - Le capitaine de l'équipe européenne autorise finalement les tweets dans son équipe. Ce week-end, à Newport, au pays de Galles, où va se dérouler l'édition 2010 de la Ryder Cup, il va bien évidemment y avoir du swing mais également... du tweet. Lundi, le capitaine de l'équipe européenne, qui affrontera les Etats-Unis à partir de vendredi, avait déclaré que les membres de son équipe étaient tombés d'accord pour ne pas publier de messages sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook et autres. Colin Montgomerie a vite déchanté. Quelques minutes seulement après sa conférence de prsse, l'Anglais Ian Poulter et le Nord-Irlandais Graeme McDowell, qui font partie de l'équipe européenne, ont continué à twitter, ignorant superbement la recommandation de leur capitaine... "Tout ce qui est dit à l'intérieur du vestiaire y reste" Ce même capitaine a donc été obligé de faire machine arrière, mardi. "Twitter n'a pas été interdit. Interdire les choses est très dangereux", a souligné Montgomerie, qui dispose lui-même d'un compte, guère approvisionné. "Je croyais que j'étais le capitaine d'une équipe de golf et non celui d'un organisateur de twitters." S'il a dû faire une croix sur une interdiction totale des réseaux sociaux, Montgomerie a néanmoins tenu à clarifier les choses. "Tout ce qui est dit à l'intérieur du vestiaire y reste, donc la règle est respectée", a conclu le joueur écossais. Heureusement pour les entraîneurs et capitaines, Twitter n'a pas encore investi les vestiaires, ceux de golf comme de foot...