Ruffier a les mains vertes

  • A
  • A
Ruffier a les mains vertes
Partagez sur :

Stéphane Ruffier s'est officiellement engagé pour quatre ans avec l'AS Saint-Etienne. Formé à Monaco, le portier international (une sélection) quitte donc le cocon de la Côte d'Azur. Un dénouement attendu, dès lors que l'ASM descendait en Ligue 2. Mais le point de chute du gardien restait encore à officialiser, lui qui a longtemps été convoité par le Paris-SG. Ruffier doit maintenant écarter la concurrence de Jérémie Janot.

Stéphane Ruffier s'est officiellement engagé pour quatre ans avec l'AS Saint-Etienne. Formé à Monaco, le portier international (une sélection) quitte donc le cocon de la Côte d'Azur. Un dénouement attendu, dès lors que l'ASM descendait en Ligue 2. Mais le point de chute du gardien restait encore à officialiser, lui qui a longtemps été convoité par le Paris-SG. Ruffier doit maintenant écarter la concurrence de Jérémie Janot. La descente en Ligue 2 avait enterré pour de bon ses derniers espoirs de grandir un peu plus longtemps avec l'AS Monaco. Stéphane Ruffier allait être l'un de ceux qui rapporterait le plus d'argent frais à son club formateur. Comme le gardien international ne se voyait pas franchement poursuivre une saison au purgatoire, les deux parties étaient faites pour s'entendre et se séparer d'un commun accord. Saint-Etienne en a profité, puisque les Verts ont annoncé officiellement la signature du portier pour quatre ans, lundi sur leur site officiel. Longtemps annoncé du côté du Paris-SG en fin de saison dernière, Ruffier avait été devancé par Nicolas Douchez, qui avait pour lui l'avantage d'être libre. Les Stéphanois, pour leur part, n'ont donc pas hésité à payer, même si le montant du transfert reste pour l'instant inconnu. Selon RMC, la transaction s'élèverait à environ quatre millions d'euros. Ce qui est certain en revanche, c'est la durée du contrat: le désormais ex-portier monégasque s'est engagé pour quatre saisons avec l'ASSE, et passera donc du calme de Louis-II à la chaude ambiance de Geoffroy-Guichard. Janot sur le banc ? Jusqu'ici, Ruffier prenait part au stage de préparation de l'ASM, à l'île de Ré. Direction L'Etrat donc pour le nouveau gardien des Verts, qui devrait avoir le temps de s'acclimater à près d'un mois du début du championnat. Hormis un intermède d'une saison à Bayonne, en National, lors de la saison 2005-2006, Ruffier n'a jamais porté d'autre maillot que celui de Monaco et réalise donc, en quelque sorte, le grand saut. A 24 ans, celui qui a déjà connu une cape en équipe de France lors d'un match amical en Norvège - au mois d'août 2010, lorsque les mondialistes purgeaient leur match de suspension - pourrait avoir à affronter un contexte difficile. A priori recruté pour endosser le costume du titulaire, la nouvelle recrue vient piétiner les platebandes de Jérémie Janot, le chouchou de Geoffroy-Guichard. Ce dernier est encore sous contrat pour un an, mais rien ne dit qu'à 33 ans, le portier des Verts soit enclin à aller voir ailleurs. Face à la pression d'un public qui attendra beaucoup de sa recrue, Ruffier peut donc franchir un cap. Malgré le départ de Payet à Lille, l'arrivée de Sinama-Pongolle, et celle de l'un des gardiens les plus prometteurs de Ligue 1, commencent à donner un joli visage au recrutement stéphanois.