Roux: "Je n'ai pas de plan de carrière"

  • A
  • A
Roux: "Je n'ai pas de plan de carrière"
Partagez sur :

Fer de lance d'un Stade Brestois qui a créé la surprise lors de la première partie de saison, Nolan Roux ne devrait pas faire ses valises cet hiver. Suivi par Marseille notamment, l'attaquant, auteur de 5 buts en 18 matches de Ligue 1, n'aspire qu'à une chose: prendre autant de plaisir dans le Finistère qu'il en a pris depuis son arrivée.

Fer de lance d'un Stade Brestois qui a créé la surprise lors de la première partie de saison, Nolan Roux ne devrait pas faire ses valises cet hiver. Suivi par Marseille notamment, l'attaquant, auteur de 5 buts en 18 matches de Ligue 1, n'aspire qu'à une chose: prendre autant de plaisir dans le Finistère qu'il en a pris depuis son arrivée. Votre nom est souvent revenu dans la rubrique Transferts l'été dernier, vous pensez qu'il en sera de même cet hiver ? Ce que je sais, c'est que je suis bien à Brest et que je suis sous contrat jusqu'en 2013. Je ne vois pas l'intérêt pour moi de partir à la trêve alors que l'équipe tourne bien et que tout se passe à merveille. J'ai une seconde partie de saison à faire avec mon club et je n'ai pas encore accompli tout ce que j'avais à faire ici. Mais certains clubs ne seraient pas contre l'idée de vous accueillir... J'ai lu certaines choses dans la presse, mais je regarde tout de ça de loin. Je ne m'en occupe pas, ce qui m'intéresse c'est de faire mon travail correctement sur le terrain. C'est flatteur d'entendre cela, mais aujourd'hui, ce n'est pas à l'ordre du jour. Mais vous ferez certainement un point sur votre avenir lors des six prochains mois ? Oui, mais à la fin de la saison. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir, mais très sincèrement, la seule chose qui m'intéressera, ce sera d'être sur un terrain et de prendre du plaisir. Un club ne vous fait donc pas rêver en particulier ? Je n'ai pas de plan de carrière. Il y a des clubs qui intéressent tous les joueurs, comme Lyon, Marseille Paris ou Lille, mais ma priorité, c'est de prendre de plaisir. Si c'est pour aller dans un club, ne pas jouer et se faire chier (sic), cela ne m'intéresse pas. Je préfère être dans un club moins huppé et jouer que l'inverse. Il n'y a pas de club qui m'attire plus que les autres. "Quand j'y repense, j'ai vraiment eu de la chance d'atterrir à Brest" Et un Championnat ? Le Championnat anglais m'attire. C'est assez spectaculaire et même si je ne regarde pas souvent du foot à la télé, en général quand je le fais, ce sont des matches de Premier League. Mais c'est peut-être aussi parce que l'ambiance et la ferveur me font penser à ce qu'il y a à Brest. Brest est en train de vous marquer ? Quand on arrive à Brest on se dit: "Mince, il pleut souvent"... Mais l'ambiance qu'il y a dans notre groupe est exceptionnelle. J'en ai parlé avec mon père (Bruno Roux, ancien joueur du PSG entre autres, ndlr), et même lui m'a conseillé de rester à Brest tant que cela se passera de cette façon. Quand j'y repense, j'ai vraiment eu de la chance d'atterrir ici. Vous voir porter le maillot du Stade Brestois encore quelques saisons pourrait alors être une possibilité ? Je n'exclus rien. Pour l'instant dans ma tête, je pense à Brest. Je suis tellement bien dans ce club et cette ville que j'y resterai bien le plus longtemps possible. Je ne pense pas m'être trompé en étant resté ici à l'intersaison et je ne suis pas sûr de retrouver la même chose ailleurs.