Roux, enfin le retour

  • A
  • A
Roux, enfin le retour
Partagez sur :

Alors que Brest se déplace à Sochaux, samedi, dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1, Alex Dupont pourra de nouveau compter sur son atout majeur, Nolan Roux. Absent des terrains depuis la fin du mois de décembre, l'attaquant brestois a cruellement manqué à son équipe, qui a lentement glissé dans la deuxième partie de tableau. L'ancien Lensois tombe désormais à pic pour assurer le maintien.

Alors que Brest se déplace à Sochaux, samedi, dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1, Alex Dupont pourra de nouveau compter sur son atout majeur, Nolan Roux. Absent des terrains depuis la fin du mois de décembre, l'attaquant brestois a cruellement manqué à son équipe, qui a lentement glissé dans la deuxième partie de tableau. L'ancien Lensois tombe désormais à pic pour assurer le maintien. Ce n'est pas le messie mais presque. Absent des terrains depuis le 22 décembre et une semelle signée Charles Kaboré, Nolan Roux va enfin renouer avec la compétition, samedi à Sochaux, dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1. Victime d'une fracture du métatarse face à l'OM, l'attaquant breton ronge son frein depuis plus de trois mois, en raison notamment d'une déchirure à la cuisse avant sa reprise, au début du mois de février. De quoi faire enrager le bonhomme, élément essentiel de la belle aventure brestoise. "Ça a été long, interminable même. Le fait d'enchaîner les deux blessures m'a pris beaucoup de temps. Après le pied, j'ai voulu revenir rapidement et la cuisse n'a pas tenu", confirme Roux au micro de RMC, "Cette fois, on a vraiment respecté les délais. Je pourrai affronter Sochaux". Un retour qui pourrait être salvateur pour son club, qui commence à glisser lentement jusqu'à la zone rouge. Une descente qui coïncide avec la blessure de son attaquant, puisqu'en l'absence de son buteur, Brest n'a gagné que deux rencontres, passant de la septième à la douzième place au classement. Boghossian: "Sache que tu es suivi, continue !" Auteur de 15 buts l'an passé en Ligue 2, Nolan Roux en était à 5 cette saison avant son coup dur. Un nombre de réalisations pas forcément en adéquation avec la véritable influence de l'ancien Lensois, capable de peser à lui tout seul sur les défenses adverses, pour mieux libérer les espaces pour ses coéquipiers. "Sa blessure est un gros préjudice pour nous. Sans cela, on n'en serait pas là aujourd'hui. On aurait déjà assuré le maintien, sûrement. On aurait plus de points au compteur, c'est évident", nous confiait ainsi Alex Dupont il y a quelques semaines. Une influence qui n'a pas non plus échappé au staff de l'équipe de France. Dimanche, alors que Nolan Roux était de retour pour le tournoi de futsal de Paris-Bercy, il a pu croiser les Bleus, en visite amicale. Le temps pour Alain Boghossian, l'un des adjoints de Laurent Blanc, de glisser à l'attaquant: "Sache que tu es suivi, continue !". Une anecdote rapportée par L'Equipe, qui a dû apporter un surplus de motivation au joueur, pour mieux finir sa saison en trombe. Alors qu'il manque sept points à Brest pour atteindre la barre symbolique des 42 points, le club breton ne peut que s'en réjouir.