Roulez jeunesse !

  • A
  • A
Roulez jeunesse !
Partagez sur :

Et si la saison 2011 était celle du grand renouveau dans les Classiques ? Samedi, le circuit Het Nieuwsblad, qui marque l'ouverture de la saison sur le sol belge, a en tout cas permis à la nouvelle génération de s'illustrer. La victoire est en effet revenue au Néerlandais Sebastian Langeveld, 26 ans, alors que le Français Yoann Offredo, 24 ans, a été l'un des grands animateurs de la course, s'octroyant une belle 4e place.

Et si la saison 2011 était celle du grand renouveau dans les Classiques ? Samedi, le circuit Het Nieuwsblad, qui marque l'ouverture de la saison sur le sol belge, a en tout cas permis à la nouvelle génération de s'illustrer. La victoire est en effet revenue au Néerlandais Sebastian Langeveld, 26 ans, alors que le Français Yoann Offredo, 24 ans, a été l'un des grands animateurs de la course, s'octroyant une belle 4e place. Vainqueur en solitaire l'an dernier du Circuit Het Nieuwsblad, Juan Antonio Flecha a bien failli réaliser le doublé samedi lors de la première classique belge de la saison. Mais l'expérimenté coureur espagnol de 33 ans a subi la loi de Sebastian Langeveld, qui décroche, à 26 ans, la plus belle victoire de sa carrière. Parti seul à 50 kilomètres de l'arrivée, le Néerlandais de la Rabobank avait été repris par Flecha à dix kilomètres de l'arrivée. Sûr de sa force, le coureur de la formation Sky avait tenté de décrocher son compagnon d'échappée à quatre kilomètres du but, mais sans réussite. A l'arrivée, Langeveld s'impose donc au sprint devant Flecha et avec 1'01" d'avance sur l'Australien Mathew Hayman (Sky). Parti en contre avec onze autres coureurs, dont Flecha, derrière Langeveld, le Français Yoann Offredo a décroché une belle quatrième place à 1'04" du vainqueur du jour. A 24 ans, le grand espoir de la FDJ, qui s'était révélé l'an dernier sur Milan-San Remo, où il avait passé le Poggio en tête avant de finir à une honorable 16e place, confirme ses ambitions pour la saison et l'émergence d'une nouvelle génération de coureurs capables de s'illustrer sur les Classiques. Une tendance qui s'est confirmée dimanche avec la victoire de l'Australien Christophe Sutton (Sky), 26 ans, lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Pour son retour sur le sol européen après une fin de saison 2010 gâchée par une blessure au genou, Tom Boonen s'est illustré samedi en lançant la poursuite derrière les huit échappés du jour, parmi lesquels les Français Mathieu Ladagnous (FDJ) et Sébastien Chavanel (Europcar), qui ont compté jusqu'à huit minutes d'avance avant de craquer dans les monts flandriens (le Kluisberg, le Taaienberg et l'Eickenberg). Mais un peu tôt pour le Belge, qui n'a pu être présent dans le final et termine finalement en 35e position. S'il ne visait pas forcément la gagne, Boonen, également présent sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche, a pu se tester avant les grandes échéances du Printemps et son duel annoncé avec le Suisse Fabian Cancellara, vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix la saison dernière.