Rossi sur la route du Barça

  • A
  • A
Rossi sur la route du Barça
Partagez sur :

Le podium n'est pas acquis. La Ligue des champions quasiment. Villarreal, quart de finale de la Ligue Europa, mène la chasse derrière les intouchables Barça et Real en Liga. Un duel avec le FC Valence pour une place sur le podium. Après un trou d'air en février, le Sous-Marin de Giuseppe Rossi s'est relancé. Ça tombe bien car le Barça se présente au Madrigal samedi lors de la 30e journée.

Le podium n'est pas acquis. La Ligue des champions quasiment. Villarreal, quart de finale de la Ligue Europa, mène la chasse derrière les intouchables Barça et Real en Liga. Un duel avec le FC Valence pour une place sur le podium. Après un trou d'air en février, le Sous-Marin de Giuseppe Rossi s'est relancé. Ça tombe bien car le Barça se présente au Madrigal samedi lors de la 30e journée. 35 millions d'euros. C'est la somme refusée par Villarreal à une équipe de Tottenham prise dans l'urgence du mercato d'hiver. Un trésor de guerre qui n'a pas eu de prise sur le club espagnol. Il faut dire que Giuseppe Rossi avait prolongé jusqu'en juin 2016 quelques jours auparavant, il n'y a pas donc pas eu de discussion possible. La logique sportive paraît évidente pour un club qui mène grand train en Liga comme en Ligue Europa. Se priver de Rossi aurait été totalement suicidaire sportivement parlant et pour une fois c'est la logique sportive qui a prévalu. Il faut dire que l'international italien, buteur avec la Squadra Azzurra mardi dernier en Ukraine (2-0), est en forme et réalise une saison pleine. 15 buts en Liga (4e du classement), 8 autres en Ligue Europa ce qui en fait le meilleur réalisateur de la compétition. Ça commence à faire beaucoup ! Depuis quatre ans à Villarreal, les exploits de Rossi ont fait chavirer le Madrigal plus d'une fois. Son association avec Nilmar (11 buts) fait tant de dégâts qu'on compare désormais ce duo avec celui formé par Riquelme et Forlan. Rien que ça... Un duo qui devrait être reformé puisque l'ancien Lyonnais, revenu blessé de la sélection brésilienne, devrait être prêt pour la réception de Barcelone. Rossi: "Le Barça est la meilleure équipe" Un match de très haut niveau qui va peut-être conditionner la suite de la saison de Villarreal puisque c'est un enchaînement Barcelone, Twente en quart de finale aller de la Ligue Europa puis Valence, l'adversaire direct pour le podium qui se profile à l'horizon ! Le Barça, ça parle à toute l'Europe et donc à Villarreal situé à 300 kilomètres au sud de Barcelone et à 65 kilomètres au nord de Valence. "Dans le foot, ce qui compte c'est le ballon, il faut savoir le toucher, le garder, le faire avancer pour l'équipe. En Espagne, c'est ça le plus important, en Italie c'est moins le cas, c'est pour ça que le football espagnol est le plus beau, le Barça la meilleure équipe et la sélection espagnole championne d'Europe et du monde", explique-t-il dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Barcelone produit à ses yeux le plus beau football et toute la difficulté sera d'y trouver une parade. Un Barça qui pourrait l'intéresser comme en convient son agent Andrea Pastorello dans les colonnes de AS: "Personne ne refuserait d'y aller". Mais ce ne sera pas pour tout de suite. L'objectif immédiat étant de faire trébucher un Barça quasi-inarrêtable. "Le Barça est à un niveau très haut. Ils sont très forts car ils ont regroupé plusieurs joueurs de la meilleure génération du foot espagnol avec Xavi, Iniesta, Villa, Piqué, Puyol avec celui qui va devenir le meilleur joueur de l'histoire que va devenir Leo Messi. De plus, ils ont une méthode et un style qui en ont fait la meilleure équipe du monde. Malgré tout, sur un match, tout le monde peut gagner. Et on va jouer pour gagner", plaide Juan Carlos Garrido, l'entraîneur de Villarreal. Le Sous-marin jaune va jouer ses cartes sans arrière-pensée, et si Rossi est dans un grand soir...