Rossi se rapproche du titre

  • A
  • A
Rossi se rapproche du titre
Partagez sur :

MOTO: Valentino Rossi a terminé deuxième du Grand Pris d'Australie et se rapproche du titre de champion du monde.

Une deuxième place à la saveur de titre. Ou presque. Valentino Rossi a effectué un grand pas vers la couronne mondiale en prenant la 2e place du Grand Prix MotoGP d'Australie, dimanche derrière Casey Stoner. "Il Dottore" profite en effet de la chute de Jorge Lorenzo pour porter son avance à 38 points à deux courses de la fin de la saison.Un virage et Valentino Rossi devait sans doute déjà avoir un très large sourire sous son casque. Impossible de faire autrement puisque Jorge Lorenzo, son coéquipier espagnol chez Yamaha et accessoirement dernier adversaire pour le titre, a percuté Nick Hayden avant de chuter. Un abandon de la plus haute importance à seulement deux courses de la fin de la saison. Voilà comment, après avoir grappillé point par point, l'Espagnol a sans doute jeté par la fenêtre ses derniers espoirs de titre. Car Valentino Rossi ne s'est pas fait prier pour prendre la poudre d'escampette en tête. D'abord avec Stoner, Pedrosa et De Angelis puis rapidement avec le seul Casey Stoner. Devant son public, l'Australien s'est battu à coup de dixièmes pour finalement venir à bout de l'Italien et s'imposer pour la troisième fois de rang à Phillip Island. Les 20 points de la deuxième place ont évidemment totalement comblé "Il Dottore" qui compte désormais 38 longueurs d'avance au classement du championnat du monde. Une avance conséquente quand on sait qu'il ne reste que deux courses, soit un maximum de 50 points à distribuer. Plus que jamais, Valentino Rossi file vers sa neuvième couronne mondiale.Joli tir groupe de Cluzel et De PunietDe son côté, Randy De Puniet n'a pas démérité. "Nous aurions largement pu mieux figurer à l'arrivée, mais mon départ n'a pas été des plus réussis. (...) On s'est vraiment fait plaisir ensuite avec Dovizioso, Kallio et Melandri à se battre comme on a fait, mais en milieu de course, mon pneu arrière a commencé à donner des signes de fatigue et je commençais à glisser énormément", a-t-il reconnu. Finalement huitième à Phillip Island, le Parisien remonte à la septième place du classement ex-aequo avec Alex de Angelis et Loris Capirossi. Avec un petit point d'avance sur Melandri, ce trio devrait lutter jusqu'à la dernière ligne droite pour obtenir la septième place.